Peau et soleil en été : que faut-il savoir pour une peau sereine ?

En cette période estivale, faisons un point sur les termes essentiels du moment à bien connaître, en lien avec le soleil pour briller lors de vos dîners 😉 Nous allons faire un tour d’horizon des principales définitions. Rappelons que le soleil est source de bienfaits, il entraîne généralement la bonne humeur de ces messieurs dames et leur dose quotidienne de vitamine D. Mais il a également ses travers, comme nous tous, avec ses effets néfastes tels que les coups de soleil, tâches pigmentaires, vieillissement de la peau et cancers…C’est un sujet qu’il ne faut pas prendre à la légère car les répercutions sur la santé sont bien réelles…Nous avons regroupé dans cet article les définitions des termes que vous trouverez sur vos emballages de crème solaire.

Que signifie SPF ?

Il s’agit du Sunburn Protection Factor, c’est l’indice de protection solaire, que l’on retrouve aussi sous la dénomination IP ou FPS. Il est suivi d’un chiffre, compris entre 15 et 50. Plus il est élevé, plus l’action de photoprotection est élevée. On le choisira à minima, égale ou supérieure à 30. On préfère tout de même un IP de 50 qui n’empêche pas de bronzer et vous protègera bien mieux. Et  bien-sûr, choisissez plutôt une crème solaire bio !

L’idéal est de limiter la durée de vos expositions solaires et d’utiliser d’autres moyens de protection tels que le parasol, le chapeau, les lunettes de soleil, les vêtements légers, etc.

De quels UV faut-il se méfier ?

Les UV proviennent des rayonnements solaires auxquels nous sommes soumis au quotidien. Les UV traversent les nuages, ils sont réfléchis par l’eau, le sable, l’herbe ainsi que la neige.

Ils sont responsables des coups de soleil, des tâches, d’allergies, du vieillissement cutané précoce et aussi de cancers de la peau. 

Tous les rayons UV sont nocifs pour la peau. Les UVA et UVB sont deux types de rayonnements capables d’endommager la peau.

UVA : ils pénètrent plus profondément dans le derme, ils sont principalement responsables des taches pigmentaires, du vieillissement de la peau et des rides. Attention, ils passent à travers les nuages et les vitres !

UVB : ils sont à l’origine des coups de soleil, de brûlures, cloques et de la plupart des cancers de la peau,

UVC : ce sont les plus dangereux puisque leur longueur d’onde est supérieure aux 2 précédents. Les UVC générés par le soleil sont en théorie presque totalement absorbés par la couche d’ozone et l’oxygène dans l’atmosphère, avant d’arriver à la surface de la terre.

Les crèmes solaires protègent contre les UVB et parfois les UVA, mais pas les UVC ! Optez pour des crèmes qui mentionnent les deux sur leur emballages et toujours de préférence bio. On le répète car vous allez voir que cela a son importance ! 

Peau et soleil en été

Les filtres solaires

Après avoir fait un tour d’horizon des différents types d’UV, on poursuit les définitions estivales phares du moment pour vous aider à mieux prendre soin de vous et à choisir vos produits solaires.

On nous demande souvent quelle est la différence entre les filtres chimiques et filtres minéraux. Les deux n’ont rien à voir !

Les filtres chimiques sont synthétisés et ils absorbent les rayonnements UV. La plupart d’entre eux sont allergisants ou perturbateurs endocriniens.

Les filtres minéraux sont issus du règne minéral et ils agissent en réfléchissant les rayonnements UV.

Les crèmes bio ne contiennent que des filtres minéraux (les autres étant interdits) qui sont l’oxyde de zinc et le dioxyde de titane. 

Vous comprenez ainsi l’importance de se protéger et de bien choisir sa crème solaire…On vous explique pourquoi et comment juste après .

Le sujet des nanoparticules

SPF, IP, UVA, UVB, UVC, filtres chimiques ou filtres minéraux ont été abordés précédemment, vous commencez à devenir incollable dans la rubrique solaire !

Connaissez-vous le débat autour des nanoparticules ? Il s’agit de particules dont le diamètre est compris entre 1 et 100 nanomètres (nm). 

Dans les crèmes solaires, on retrouve le dioxyde de titane et l’oxyde de zinc sous forme NANO, ou non NANO.

Les nanoparticules sont interdits dans le référentiel bio Cosmos organic ou natural, sauf pour l’oxyde de zinc et le dioxyde de titane utilisés comme filtres UV (car pas d’alternative à ce jour). Exception faite pour le dioxyde de titane qui est interdit dans les brumes solaires et les produits en aérosol car le produit est pulvérisé et dioxyde de titane est cancérigène par inhalation.On comprend ainsi qu’il pose aussi des questions d’éthique puisqu’il est cancérigène pour les personnes qui le fabrique, ça on en parle moins…

Il existe un débat autour de la définition de la forme NANO. Celle-ci doit être indiquée comme étant NANO (sur l’emballage) si elle contient plus de 50% de particules de dioxyde de titane sous forme NANO (quelle hypocrisie, on se fiche des autres 50%). Pour le référentiel de certification bio Cosmos, le nombre de particules de dioxyde de titane sous forme NANO doit être < 50% du nombre de particules total et la masse qu’elles représentent doit être inférieure à 10% de la masse totale. 

Euh, ça va, pas trop mal à la tête, on ne vous a pas embrouillé(e)s ? En bref, ce qu’il faut retenir, choisissez une crème bio et sans la mention NANO. Et au mieux, limiter l’utilisation de crème solaire si vous le pouvez (car il en existe aucune de parfaite) en respectant les horaires d’exposition  (avant 11h et après 16h30) et le matériel de protection.

Retrouvez notre dossier solaire complet par > ICI et des recettes naturelles à faire à la maison.

Développée par Carole Marchais, cosmétologue spécialisée en éco-création, Les Happycuriennes est la première ligne de soins et sérums holistiques bio & vegan anti-stress cutanés 360°, co-créée par sa communauté de 700 femmes (une première mondiale). Cette joyeuse marque propose de vivre au rythme du slow bonheur avec un rituel de beauté minimaliste et complice avec la peau. Elle célèbre le vrai “Made in France” avec des plantes natives des terroirs du Sud-Ouest et prône une beauté positive, éloignée des diktats de la beauté parfaite. Bref, le bonheur à fleur de peau.

LES HAPPYCURIENNES sélectionne les plus belles fleurs champêtres et plantes maritimes locales issues de l’agriculture biologique ou de cueillette sauvage pour vous offrir des cosmétiques ultra-performants grâce à une formulation innovante à froid et une haute teneur en actifs. Plantes botaniques issues de filières paysannes en circuit court : semées, bichonnées, récoltées et pressées dans les terroirs du Sud-Ouest. Crèmes visage et corps, soin nettoyant, savons saponifiés à froid, tous nos soins sont adaptés aux différents types de peau pour respecter parfaitement leur écosystème. Ils sont certifiés bio*, vegan, cruelty free, slow cosmétique et vraiment Made in France avec une douce fabrication au cœur de la France. Nos soins s’inscrivent dans une logique d’éco-socio-conception qui inclut une démarche zéro déchet avec la consigne, la collecte et le recyclage des emballages. Au-delà de nos soins, nous prônons une beauté holistique, qui soit bienveillante, décomplexée et positive, aux antipodes des diktats de beauté parfaite. Nous encourageons le chouchoutage quotidien, l’estime et l’amour de soi, pour une belle peau heureuse !

* Certification par un organisme indépendant et reconnu dans le monde selon le référentiel ECOCERT disponible sur http://cosmetiques.ecocert.com.

REJOIGNEZ LA FAMILLE DES HAPPYCURIENNES !
-10% sur votre 1ère commande
en vous inscrivant à notre Happy Newsletter

votre dose mensuelle de bonnes nouvelles !

Les Accidentées, crèmes vegan de soin visage, format cabossé