Carole Marchais, cosmétologue, fondatrice de Les Happycuriennes

RENCONTRE AVEC CAROLE MARCHAIS
COSMÉTOLOGUE ET FONDATRICE

 

 

Elle milite pour une beauté heureuse à travers une routine bienveillante et minimaliste


Pendant 5 ans, j’ai animé un blog sur le thème pionnier (à l’époque) de la cosmétique responsable, où j’appréhendais la beauté sur une tonalité
plus naturelle, saine et humaine, éloignée des diktats de la beauté parfaite. Puis, j’ai écrit un livre blanc de la cosmétique éco-responsable qui dressait les contours d’une marque idéale à mes yeux. C’est ce guide qui m’a donné envie de ré-enchanter l’univers de la beauté, en toute modestie. Et ce, avec une toute autre vision, empreinte de mes valeurs tournées vers le minimalisme, la simplicité et l’authenticité, aux antipodes de cette beauté standardisée ; l’écologique holistique et le locavorisme. 

C’est ainsi qu’est née avec la complicité de plus de 700 femmes, Les Happycuriennes, la 1ère ligne de soins cosmétiques bio et végane, aux plantes du Sud-Ouest dont je suis originaire, fidèle à une vision humaine, joyeuse et bienveillante de la beauté.

Bref, le bonheur à fleur de peau ! » Carole Marchais 

Carole est avant tout une Happycurienne par nature ! L’aventure des Happycuriennes est la suite (éco)logique de ses valeurs et de son parcours.

« Chimiste & cosmétologue diplômée de l’ISIPCA (Institut Supérieur International de la Cosmétique, la Parfumerie et l’Aromatique Alimentaire) et d’un mastère en marketing et communication, j’ai travaillé 12 années dans l’univers de la beauté, comme responsable de formulation et chargée de projets de développement. Puis lassée par les sur-promesses de cette industrie vidée de sens, j’ai pris un tout nouvel envol dans le domaine du développement durable. Particulièrement sensible à l’environnement et au vivre ensemble, j’ai passé 3 années au sein d’ONG dont la Fondation GoodPlanet de Yann Arthus-Bertrand, pour des missions de communication.

 

Pour moi, le bonheur démarre là où la recherche de perfection prend fin !

Carole essaime du bonheur au coeur de ses formules

« Tous nos actifs sont issus de l’AB et/ou de cueillette sauvage, et 100% français, cela fait partie de mon cahier des charges très stricte et je ne souhaite pas y déroger » dixit Carole

Dotée d’une grande détermination, elle ne revoit jamais à la baisse ses exigences que tente de lui proposer son laboratoire. C’est ce qui lui vaut ses formules de très haute qualité et performance, sans compromis sur l’environnement et le respect de la peau. Parmi ses critères indispensables, des matières végétales/vegan et d’origine biologique, une formulation à froid et une très haute concentration en principes actifs (bio et français), « la base d’une cosmétique vivante et efficace ».

Elle refuse les ingrédients sans apports nutritionnels tels que les huiles transformées (estérifiées et hydrogénées), l’huile de palme et ses dérivés, les conservateurs synthétiques autorisés par les chartes bio, ainsi que tous les ingrédients controversés dont les perturbateurs endocriniens. Pour une totale transparence, chaque formule est écrite en INCI et français (avec le rôle des ingrédients) sur chaque fiche produit.

Carole co-crée ses formules avec un laboratoire externe parisien, expert en cosmétique naturelle et biologique, sans huile de palme et ses dérivés. Très souvent, les laboratoires dupliquent des formules existantes (déjà créés pour d’autres marques) et les personnalisent avec quelques actifs…

Grâce à son expérience en formulation, Carole choisi et source elle-même ses ingrédients et actifs de plantes du Sud-Ouest qu’elle achète directement aux producteurs ou coopératives locales. Ces derniers qui composent entre 58 et 78% de chaque formule sont rigoureusement sélectionnés en fonction des bénéfices désirés et de leur disponibilité dans le Sud-Ouest français, ainsi qu’en version biologique. 

 

C’est tout cela le bonheur intérieur brut ! 😉

REJOIGNEZ LA FAMILLE DES HAPPYCURIENNES !
-10% SUR VOTRE 1ÈRE COMMANDE
en vous inscrivant à notre Happy Newsletter
votre dose mensuelle de bonnes nouvelles !

J'en profite