Benzophenone, ingrédient cosmétique perturbateur endocrinien

Hier, on vous présentait une famille d’ingrédients indésirables dans les produits cosmétiques qui rendent la peau malheureuse, les agents sulfatés particulièrement irritants pour la peau. Aujourd’hui, nous allons vous parler de deux ingrédients de la famille des benzophenone, présents sur la liste des ingrédients à éviter, publiée par l’association l’UFC Que Choisir. Notre objectif, vous permettre de mieux les repérer dans les listes INCI des produits cosmétiques et les fuir ! Le CIRC (Centre international de recherche sur le cancer) a classé la benzophénone comme « cancérogène possible pour l’humain ».

LES BENZOPHENONES

• Comment les repérer sur les emballages ?

Retrouvez leurs noms INCI : Benzophenone-1 • Benzophenone-2 • Benzophenone-3 (Oxybenzone)

• Ils servent à quoi ?

La fonction principale de la benzophenone est la protection solaire, c’est un filtre UV couramment utilisé. La benzophenone est aussi un stabilisant pour protéger les colorations et les senteurs des formules de la décoloration, ou de la perte d’odeur, au soleil. Elle agit aussi comme un antioxydant qui empêche le rancissement des corps gras.

La benzophenone est aussi utilisée dans la composition des emballages alimentaires, des produits ménagers ou dans les produits nettoyants textiles (ex : la lessive) pour les protéger de l’oxydation.

Où trouve-t-on Les benzophenones ?

On les retrouve malheureusement dans de nombreux produits cosmétiques conventionnels. Dans les produits solaires que ce soit pour les adultes ou pour les enfants (c’est de moins en moins le cas), déodorant, parfum, eau de parfum / cologne, vernis à ongles…

• Pourquoi faut-il les éviter ?

Ces ingrédients sont suspectés d’être des perturbateurs endocriniens (faible activité œstrogénique in vitro) comme l’indique l’Endocrine Disruptor List (liste créée suite à la concertation des agences de sécurité de 5 pays européens, dont l’ANSES en France.) Ils seraient aussi allergènes. En 2011, l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) a émis un avis visant à limiter l’utilisation de benzophenone-3 dans les produits cosmétiques.

Selon L’Observatoire des Cosmétiques, “Le règlement 2017/238 du 10 février 2017, publié au Journal officiel de l’Union européenne le 11 février, vient modifier l’Annexe VI (filtres UV) du Règlement Cosmétiques 1223/2009, pour réduire la concentration maximale autorisée de la Benzophenone-3 dans les produits cosmétiques de 10% à 6%.”

Une étude parue le 7 mars 2021 au sein de la revue scientifique “Chemical Research in Toxicology” a également montré la dangerosité de la dégradation de l’octocrylène (une autre catégorie de filtre solaire) en benzophénone dans les produits cosmétiques.

Conseils pour eviter les ingredients nocifs et toxiques pour la sante humaine

NOS CONSEILS & ASTUCES

1. Choisissez des crèmes solaires bio

En privilégiant des crèmes solaires bio, vous serez sure d’être en présence de produits qui ne contiennent que des filtres solaires minéraux, à savoir le dioxyde de titane et l’oxyde de zinc, vous éviterez ainsi les benzophenone. Retrouvez notre article à ce sujet, “Comment choisir sa crème solaire saine pour protéger sa peau ?

2. Évitez également ces autres filtres solaires synthétiques

  • 4,4´-dihydroxybenzophénone
  • 4-méthylbenzylidène camphre (4-MBC)
  • 3-benzylidène camphre (3-BC)
  • Méthoxycinnamate d’éthylhexyle
  • Octyl-méthoxycinnamate (OMC)
  • Octocrylène (OC)
  • Acide para-aminobenzoïque (PABA)
  • Padimate O
  • Octyl salicylate

Vous êtes désormais calé(e)s sur les benzophenones, il ne vous reste plus qu’à les fuir ! On vous souhaite une belle journée et on vous dit à bientôt pour l’épisode 3 de cette série ! Prenez bien soin de vous et de vos proches…

Développée par Carole Marchais, chimiste et cosmétologue (15 ans d’expérience) spécialisée en éco-création, Les Happycuriennes est la première ligne de soins et sérums holistiques bio & vegan anti-stress cutanés 360°, co-créée par sa communauté de 700 femmes (une première mondiale). Cette joyeuse marque propose de vivre au rythme du slow bonheur avec un rituel de beauté minimaliste et complice avec la peau. Elle célèbre le vrai “Made in France” avec des plantes natives des terroirs du Sud-Ouest et prône une beauté positive, éloignée des diktats de la beauté parfaite. Bref, le bonheur à fleur de peau.

Source : Association l’UFC Que Choisir

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

 -10% sur votre 1ère commande
 en s'inscrivant à notre HappyNewsletter

Votre dose mensuelle de bonnes nouvelles !
 avec les conseils de beauté avisés de Carole, éco-cosmétologue !