Les sodium lauryl sodium et les sodium laureth sodium sont des ingrédients cosmétiques à éviter car ils sont très agressifs et irritants pour la peau
Les ingrédients à éviter • Ép 1 • Les sodium laureth et lauryl sulfate
8 décembre 2016
Benzophenone, ingredient cosmetique, filtre solaire, perturbateur endocrinien
Les ingrédients à éviter • Épisode 2 • Les Benzophenones
8 décembre 2016
Montrer Tout

Portrait de KARINE de la famille des Happycuriennes

Pour célébrer notre 1er anniversaire, nous avons voulu vous mettre en avant pour vous remercier de votre fidélité et de votre soutien au quotidien. C’est aujourd’hui au tour de notre Happycurienne Karine de se confier à nous pour nous dévoiler ce qui la passionne et ce qui la rend heureuse. Nous avons rencontré Karine pour la 1ère fois au salon VeggieWorld à Paris en avril dernier. A cette occasion, elle nous a expliqué avoir une peau très sensible et très réactive, et avoir beaucoup de mal à trouver un soin qui l’apaise et ne la fasse pas rougir dans les minutes qui suivent l’application. Elle a alors testé L’Optimiste sur le bas de son visage et a continué sa tournée de stand en stand tout l’après-midi. En fin de journée, elle est revenue nous voir pour crier « victoireeee », aucune réaction sur son doux visage, c’est ainsi qu’elle a adapté L’Optimiste. Nous vous souhaitons un happy moment en sa compagnie !

C’est quoi pour vous le bonheur ?

Le bonheur peut prendre tellement de formes différentes !

Globalement je pense qu’il passe par la liberté de mener sa vie comme on en a envie. Se sentir libre d’être soi-même et de faire ce que l’on aime, à la bonne place.

Mais le bonheur c’est aussi une succession d’instants fugaces où l’on se sent vivant, où l’on vibre. Des bouffées de joie face à la beauté d’un paysage grandiose, d’un tableau, à la lecture d’un livre ou après une petite victoire sur soi-même… Quand on se sent, l’espace d’un instant, le cœur gonflé à bloc et l’esprit léger.

Et puis, c’est encore une force et une confiance intérieures qui font que l’on peut tout affronter, sans avoir peur des épreuves à venir (le yoga est génial pour ça !). Quand on a besoin que de soi pour être réconforté et trouver un refuge.

Quel est votre meilleur souvenir d’un grand moment de bonheur ?

Pas un souvenir en particulier.

Aimer quelqu’un, je crois qu’on a rien trouvé de mieux ! L’amour emmène très très haut, très très loin…

Ma passion pour la danse m’a toujours procuré de grands moments de bonheur également.

Quel bonheur souhaitez le plus pour notre planète ?

J’aimerais que les gens voient davantage la beauté de la nature qui les entoure et qu’ils en soient émus. Que chaque personne prenne conscience qu’elle a la chance de vivre dans un monde qui regorge de beauté, de magie, si on se donne la peine de lever les yeux et de contempler le soleil couchant, les couleurs de l’automne par exemple ! Que le monde se remplisse un peu plus de cette beauté plutôt que de se remplir en consommant. Nous sommes partie intégrante de la nature, nous ne sommes pas au-dessus d’elle, nous vivons grâce à elle. Un peu plus d’humilité et de sensibilité ne nous feraient pas de mal 😉

J’aime bien cette phrase : « La nature à chaque instant s’occupe de votre bien-être. Elle n’a pas d’autre fin. Ne lui résistez pas. » Henry David Thoreau.

Quel(s) produit(s) ou qualité vous plaisent le plus chez Les Happycuriennes ?

Ce qui me plaît le plus chez Les Happycuriennes, c’est qu’elles tiennent leurs promesses ! J’ai une peau sensible atopique et eczémateuse qui ne supporte pas grand-chose et j’ai enfin retrouvé une peau confortable.

Outre l’efficacité indubitable, c’est une belle marque parce que tout le processus de fabrication est réfléchi pour qu’il soit le plus écologique possible. Je me fais du bien sans faire de mal à l’environnement. Et en plus les flacons vides sont recyclés. Parfaites ces « Happycuriennes », je vous le dis !

Petite cerise sur le gâteau : l’odeur à tomber des 4 crèmes. Subtile, fruitée, pas entêtante, tout ce que j’aime.

Avez-vous un avis, une expérience à partager sur vos soins préférés ?

J’ai essayé un nombre incalculable de crèmes – de parapharmacie d’abord puis depuis 3 ans, des crèmes « propres » Bio et diverses huiles végétales pures, aloe vera, beurre de karité… Mais rien de bien efficace sur le long terme. Régulièrement rougeurs, démangeaisons, plaques sèches, visage en feu… Ça commençait à me taper sur le système !

Et puis un jour, j’ai fait la connaissance de L’Optimiste ! 😉

Dès la première application ma peau a été apaisée. Elle hydrate sans graisser et surtout surtout elle laisse respirer la peau. Contrairement à plein de crèmes qui l’étouffent. J’ai senti ma peau se régénérer, se repulper, comme si les molécules de la crème se fondaient et entraient en symbiose avec elle ! Si si c’est possible ! 😉

J’utilise aussi La Re-belle quand ma peau a très faim et très soif, en hiver par exemple.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Carole Marchais
Carole Marchais
Chimiste, Cosmétologue, Fondatrice du Blog Génération Cosméthique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :