Elsa, fidèle happycurienne, adepte de L'Optimiste, notre soin sérénité holistique pour peaux sèches et sensibles
L’Happycurienne ELSA nous parle du bonheur
14 juin 2017
Magali, fidèle happycurienne, adepte de L'Optimiste et de La Re-belle, deux happy soins bio et vegan, 100% made in Sud-Ouest de la France
Moment privilégié avec notre Happycurienne MAGALI
16 juin 2017
Montrer Tout

Prendre le temps pour soi, un début vers la slow life…

La slow life ou comment prendre du temps pour soi, les ateliers d'Elisa Bes

Prendre le temps pour soi, c’est quoi ? S’offrir un massage tous les mois ? Garder une heure de libre pour lire un bon bouquin ? En fait, ça va beaucoup plus loin que ça : c’est remettre au centre de notre vie la seule personne qui y est en train de la créer : nous. Le hic, c’est que depuis notre plus jeune âge, nous avons appris à soigneusement nous oublier, pour vivre en fonction d’autres choses : notre travail, notre entourage, notre image… et nous dans tout ça ? Pour vous aider à être au centre de votre temps, Élisa, une de nos adeptes de l’Happycurisme, coach en développement personnel et professeur de reiki, a créé les ateliers « Prendre le Temps pour Soi » à la Recyclerie dont vous trouverez les dates et le lien d’inscription en fin d’article. Élisa nous en parle. On vous souhaite un bon moment en sa compagnie.

Prendre soin de soi, c’est avant tout, respecter ses limites !

Quand je me suis demandée quel contenu j’allais mettre dans ces ateliers, je pensais simplement partager des idées de développement personnel. Certes, très utiles, mais sans doute quelque peu académiques. Sauf que… mon sujet m’a littéralement rattrapée. J’ai commencé par discuter avec des amis qui avaient changé de façon de vivre pour se rapprocher d’eux-mêmes et avec des professionnels qui aident les gens à prendre soin d’eux, comme mon chiropracteur, Daphné Debord (et oui, les chiropracteurs ont décidé que le féminin restait « chiropracteur ») : « Prendre soin de soi, avant tout, c’est respecter ses limites. Mais plus personne ne sait où elles sont, les limites. Tant que l’on n’est pas en burn-out, on croit qu’on va bien. Et puis, vers 50-60 ans, on a très mal au dos, et des problèmes de santé. Et on réalise que si on avait fait les choses différemment à 30-40 ans, on n’en serait pas là. »

Daphné m’a cité pratiquement tous les « travers »que je voyais chez mes amis, ma famille… et aussi chez moi ! Se respecter, c’est inconfortable ! Cela implique de dire « non » à sa famille, de fixer des limites saines à son patron ou à ses collègues, ça suppose de ne pas être à la disposition de tout le monde, de lâcher-prise de l’idée de perfection… donc, on ne le fait pas.

Je me rappelle, dans mon ancien travail, ma responsable était passablement excédée car notre directrice avait l’habitude de venir poser des questions difficiles sur des dossiers soumis plusieurs jours à l’avance vers 18h15, l’heure où ma responsable quittait généralement le travail. Elle ne refusait jamais de répondre, et partait à 18h45, fatiguée et énervée. Elle se plaignait que notre directrice ne faisait jamais cela avec une de nos collègues, qui elle partait à 18h tapantes et n’était jamais « embêtée ».

Prendre soin de soi, c’est accepter de lâcher-prise de l’idée de perfection

La vérité, c’est que cette collègue avait fixé des limites, non seulement factuelles « Parlons de cela demain matin, tu es libre à 9h ? Très bien, c’est noté. Je pars, maintenant », mais aussi dans sa façon d’être, ferme et assurée. Ma responsable, elle, était toujours préoccupée de la mauvaise image qu’elle pouvait éventuellement donner en disant « non ».

Quand elle s’est retrouvée en arrêt maladie pour épuisement, je me suis demandée combien de « non » il aurait fallu qu’elle prononce pour l’éviter. Et quelle était la valeur d’une « bonne image » quand on n’a même plus la santé ?

Prendre du temps pour soi, vive la slow life

© Ursine d’Alaune

Prendre soin de soi, c’est vivre en fonction de soi et pour soi

Pas pour les autres ! Et je vous le dis d’expérience, cela ne nous rend pas fermé, égoïste ou indifférent. C’est tout le contraire !

Cela nous rend… reposé, donc fort. Clair, donc capable d’attirer à soi uniquement des personnes aidantes et respectueuses. Cela nous rend « plein », « rempli », donc on déborde facilement de joie, d’énergie, de calme, ce qui nous rend patient, disponible et posé. Je le dis souvent à mes amies qui sont mamans et complètement épuisées mais qui se sentent néanmoins coupables envers leur famille, notamment leurs enfants : on ne peut pas donner quand on a les mains vides ! Se faire passer en premier est une question de bon sens ! Loin de nous rendre démissionnaire, cela nous donne les moyens de notre générosité.

Prendre soin de soi et prendre le temps pour soi, ce n’est pas (forcément) partir élever des chèvres sur le Larzac, ou vivre dans une yourte au Bhoutan ! C’est avant tout envisager la vie différemment… et tout le reste suit. Se remettre au centre de sa vie : qui va aller à votre travail, fêter l’anniversaire de vos amis, ou veiller votre fille qui a la varicelle si VOUS n’êtes pas en état ? Vous n’êtes ni une bête de somme, ni une machine conçue pour la productivité. Vous êtes un humain sensible et vivant, fait pour être heureux.

Mes ateliers slow life ou comment prendre soin de soi

Comment mettre tout ça en pratique, et surtout reprendre l’habitude de penser à vous ? Je vous invite à mes ateliers Prendre le Temps pour Soi à la Recyclerie !

Retrouvez-moi là-bas aux dates suivantes :

– 1er juillet >> Evènement sur Facebook

– 29 juillet

– 6 août

– 25 août

De 9h30 à 11h30.

Les ateliers sont sur inscription et coûtent 20€ l’un. Contactez-moi pour vous inscrire au 06 16 16 30 75 ou elisa.rayonne@gmail.com.

Vous pouvez aussi visiter mon site www.rayonne.net et y retrouver mes articles slow life et développement personnel dans la rubrique Blog.

Et prenez bien soin de vous !

Élisa Bes

© Emmanuelle Heyd pour la photographie d’introduction.

Enregistrer

Enregistrer

Carole Marchais
Carole Marchais

Chimiste, Cosmétologue, Fondatrice du Blog Génération Cosméthique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :