Changement de saison : une belle peau au printemps

Hiver – Printemps. Nous passons d’une période de stagnation à une phase active de libération des toxines. Le foie est à l’honneur et notre peau nous le fait savoir.

Je rêve d’une belle peau au printemps : est-ce possible ?

Oui ! Les excès ont conduit notre organisme à réagir et la peau en manifeste les signes (teint brouillé, cernes, tiraillements, manque d’éclat).

Il est temps de mettre en place une passerelle entre les deux saisons.

Les techniques complémentaires à l’alimentation sont nombreuses en médecines douces. L’essentiel repose dans ce que nous mangeons et le soutien par les plantes.

La nature travaille pour notre belle peau au printemps

Les végétaux poussant actuellement répondent parfaitement à nos besoins hépatiques : orties, pissenlits, ail des ours et graines germées seront de tous les repas (un mélange de tous ces ingrédients mixés avec de l’huile d’olive, du sel + une poignée d’amandes et vous accompagnez tous vos plats d’un ‘’pesto-santé’’ exceptionnel pour nettoyer et soutenir le foie et la rate. A conserver au frais dans un bocal au maximum 5 jours puis recommencer).

Au printemps, on réduit les quantités pour une belle peau

 Mieux vaut réduire sa consommation de nourriture et limiter sa consommation d’alcool, de sucres rapides, de chocolat, de graisses cuites. C’est bon pour le moral … et la bonne mine !

Non, vous n’aurez pas faim car votre organisme bénéficiera des nutriments nécessaires à son équilibre et se nourrir sainement permet d’augmenter la satiété.

Les aliments belle peau au printemps

Les légumes dits ‘’montants’’ : radis, rhubarbe, cresson, asperges, poireaux. Les aliments lacto-fermentés tels que choucroute (existe en jus), navets, champignons, kéfir (boisson) sont indispensables à l’équilibre digestif et stimulent l’activité hépatique. Cela se voit   rapidement : teint plus uniforme et lumineux, poches et cernes moins visibles.

Ne pas omettre l’importance des céréales tels que kamut, avoine, petit épeautre et des épices, notamment le curcuma (à consommer avec du gras ou du miel et du poivre noir pour une meilleure assimilation).

Côté plantes : En phytothérapie, une cure d’ampoules aux effets cholérétiques (stimule la sécrétion de bile) et cholagogues (facilite l’évacuation de la bile) durant 20 jours, le matin à jeun (radis noir, artichaut, bardane, chardon marie, romarin, chrysantellum americanum aubier de tilleul, desmodium sève de bouleau … les plantes bienfaisantes ne manquent     pas !). En gemmothérapie (macérat de bourgeons) : romarin, genévrier, bouleau, pissenlit, artichaut à prendre dans un peu d’eau tiède, avant les repas).                                                                                                                                                             

Bien sûr, les plantes utilisées de manière externe ont aussi leur rôle à jouer : Les Happycuriennes le savent bien ! Nos soins haute performance sont formulés à froid et gorgés d’actifs vivants*. Le bonheur à fleur de peau pour un printemps radieux !

(*) Des recettes 100 % d’origine naturelle avec + de 60 % d’ingrédients bio et / ou issus de cueillettes sauvages, pour respecter l’écosystème de la peau.

Article rédigé par Cécile, experte en naturoathie • Photo de Dulcineia Dias

REJOIGNEZ LA FAMILLE DES HAPPYCURIENNES !
-10% SUR VOTRE 1ÈRE COMMANDE
en vous inscrivant à notre Happy Newsletter
votre dose mensuelle de bonnes nouvelles !

Le Sud-Ouest de Carole Marchais

J'en profite