Couperose, rosacée, routine de beauté et astuces au naturel

La couperose et la rosacée sont des affectations de la peau que je rencontre de plus en plus souvent depuis le début de l’aventure des Happycuriennes. 4 millions de personnes seraient concernées en France par la rosacée. De nombreuses personnes me contactent chaque jour à ce sujet. Certaines me confient ne plus oser sortir à cause des rougeurs trop visibles sur leur visage qui les incommodent. Je renseigne chacune d’entre elles (et même ces messieurs) au mieux mais chaque cas est très différent et peut nécessiter des conseils spécifiques. Aujourd’hui, je vous propose de vous livrer quelques conseils généralistes pour apaiser la couperose et la rosacée mais n’hésitez pas à me contacter par mail et à consulter votre dermatologue.

Couperose, rosacée : le moins sera l’ami du mieux

Plus courante chez les personnes ayant une peau claire, fine et fragile, la couperose est le résultat d’une dilatation des petits vaisseaux du visage et une mauvaise circulation sanguine qui entrainent des rougeurs sur les joues, le nez, le front et le menton. Hélas, la couperose s’accentue souvent au fil des ans et ces rougeurs peuvent devenir permanentes.

La couperose se manifeste sous plusieurs formes correspondant à des stades d’évolution :

  1. L’érythrose :  il s’agit de rougeurs constantes étendues sur le visage sans visibilité des capillaires,
  2. La couperose : Les capillaires deviennent visibles notamment sur les joues et les ailes du nez lors de changements de température et d’émotions particulières,
  3. L’acné rosacée ou la rosacée : il s’agit de rougeurs permanentes accompagnées d’une inflammation des glandes sébacées qui en entrainement des pustules rouges.

La règle d’or pour respecter l’écosystème et le microbiote d’une peau couperosée à rosacée : laissez tranquille votre peau au maximum et utiliser un minimum de produits différents (avec peu d’ingrédients pour limiter les risques d’irritation), je conçois que ce soit difficile mais dès que vous le pouvez, je vous encourage à essayer.

Lorsque l’on souffre de couperose, rosacée, on recherche des soins avec des actifs apaisants et vasoconstricteurs afin de : atténuer les rougeurs, prévenir la dilatation des petits vaisseaux, et calmer les poussées de rosacée.

Couperose, rosacée : comment nettoyer sa peau ?

ETAPE #1. Le nettoyage et démaquillage spécial couperose, rosacée

> On évitera le savon traditionnel, l’eau micellaire ou les gels nettoyants qui moussent et qui sont trop décapants pour une telle peau fragile,

> Certaines peaux tolèreront des savons saponifiés à froid adaptés aux peaux sèches et sensibles, vérifiez que le % de surgras soient suffisamment importants,

> Privilégiez un produit nettoyant / démaquillant tout en un, la galénique idéale est huileuse de type La Complice ou une huile vierge et bio à appliquer du bout des doigts (évitez les cotons irritants), préférez des lingettes réutilisables de type Le Doudou. Plusieurs options s’offrent à vous mais une seule est à choisir : calophylle (hydrate et apaise), jojoba, noisette ou kukui, calendula (apaise), chanvre (calme et apaise) ou carthame.

Au rayon des huiles essentielles anti-rougeurs et apaisantes que vous pouvez soit ajouter à votre crème de soin ou votre huile : Hélichryse italienne, géranium, lavande, ciste, patchouli, santal blanc, à appliquer sur les zones concernées.

> L’eau du robinet, souvent calcaire, peut être source d’irritation et de sècheresse, préférez un hydrolat / eau florale pour rincer votre produit nettoyant et/ou démaquillant,

> Pour enlever les éventuelles traces de gras si cela vous déplait et pour tonifier la peau, vous pouvez compléter avec un hydrolat > hydrolat de bleuet, de ciste, de matricaire, de lavande vraie, d’immortelle (Hélichryse italienne) ou d’hamamélis,

> Evitez les exfoliants en grains trop décapants, adoptez plutôt les gommages enzymatiques,

> Appliquez vos produits en douceur, ne jamais frotter trop vigoureusement ! Pour sécher votre peau, tamponnez délicatement votre serviette,

> En cas de peau sensible, vous pouvez opter pour un nettoyage à l’argile blanc ou rose avec de l’eau (si pas trop calcaire) ou un hydrolat (si votre peau les supporte). Massez doucement votre visage avec le mélange et rincez à l’eau ou à l’hydrolat.

ETAPE #2. Le soin de la peau couperosée à rosacée

Je vous conseille tout naturellement d’éviter les produits conventionnels et de privilégier ceux à haute teneur en ingrédients bio car ils seront plus riche en actifs.

En terme de soin, deux possibilités s’offrent à vous selon la nature de votre peau :

> Pour le matin : L’Audacieuse, et pour le soir : L’Optimiste ou seulement celle qui correspond à votre type de peau, matin et soir.

L’huile végétale de chanvre que contient L’Audacieuse est un incontournable des soins contre la couperose. Cette huile sèche favorise la microcirculation et atténue les rougeurs. L’huile végétale de prune très apaisante réconfortera la peau couperosée à rosacée.

L’huile de chanvre pour hydrater et réparer

Antioxydante et riche en vitamines E, l’huile de chanvre est particulièrement recommandée pour les peaux couperosées.

Elle va en effet activer la microcirculation veineuse et atténuer les rougeurs de manière très efficace, en plus de régénérer les tissus, décongestionner, réparer et purifier en profondeur.

L’huile de carthame pour les zones abîmées

Reconnue pour favoriser la vasoconstriction des vaisseaux sanguins, elle permet en effet de diminuer les rougeurs. Sensations de chaleur sur le visagepicotements et varicosités s’en trouvent également atténués. La Complice contient de l’huile végétale de carthame.

L’huile essentielle d’Hélichryse italienne pour traiter la couperose

Must pour la circulation sanguinel’huile essentielle d’Hélichryse italienne – ou Immortelle, va amplifier les effets des huiles végétales.

Pour traiter les rougeurs, la synergie de l’huile essentielle d’ylang-ylang, de géranium rosat et l’huile essentielle de citron est très efficace.

ETAPE #3. La protection solaire de la peau couperosée à rosacée

Une telle peau est très fragile et la chaleur augmente la vasodilatation donc il est préférable de vous mettre un maximum à l’abri du soleil (pas totalement pour bénéficier des apports nécessaires en vitamine D), avec un chapeau par exemple. Et utilisez une crème solaire de haute protection lorsque vous vous exposez, écran total, généralement SPF 50. N’hésitez pas à utiliser une crème solaire par dessus votre crème de jour, avec un SPF de 30 par exemple si vous vivez dans une ville relativement ensoleillée.

couperose, rosacée : conseils de maquillage

ETAPE #4. Le rituel de maquillage spécial couperose, rosacée

Je vous comprends, vous avez envie de camoufler les rougeurs et d’éventuelles imperfections avec du maquillage. Mais attention, pas n’importe quel maquillage, exit celui d’origine synthétique !

Evitez les produits très couvrants qui peuvent être comédogènes, qui empêchent la peau de « respirer » et favorisent l’acné.

Evitez le fond de teint et préférez une poudre minérale (de chez Zao par exemple), sauf si vous avez la peau sèche. Dans ce cas, préférez une BB crème pas trop épaisse, à base d’huiles végétales apaisantes, de type calendula, camomille, amande douce.

Essayer ce rituel pendant 1 à 2 mois pour que la peau s’habitue à cette nouvelle routine. J’espère que cela vous apportera du réconfort.

ETAPE #5. Evitez les facteurs aggravants

Plusieurs facteurs occasionnent ou aggravent la couperose / rosacée, évitez-les autant que possible :

  • le froid : couvrez vos extrémités avec bonnet, gants et chaussettes chaudes, buvez des boissons froides qui vont réchauffer votre corps,
  • le vent et les différences de température,
  • la chaleur et l’exposition aux UV : mettez une crème solaire protectrice,
  • la nourriture épicée,
  • les bains ou douches chaudes : préférez une température proche de celle du corps ou plus basse,
  • le stress,
  • certains médicaments comme les vasodilatateurs,
  • certains cosmétiques qui contiennent des produits irritants, allergisants ou trop d’alcool.

 

Développée par Carole Marchais, cosmétologue spécialisée en éco-création, Les Happycuriennes est la première ligne de soins et sérums holistiques bio & vegan anti-stress cutanés 360°, co-créée par sa communauté de 700 femmes (une première mondiale). Cette joyeuse marque propose de vivre au rythme du slow bonheur avec un rituel de beauté minimaliste et complice avec la peau. Elle célèbre le vrai “Made in France” avec des plantes natives des terroirs du Sud-Ouest et prône une beauté positive, éloignée des diktats de la beauté parfaite. Bref, le bonheur à fleur de peau.

REJOIGNEZ LA FAMILLE DES HAPPYCURIENNES !
-10% SUR VOTRE 1ÈRE COMMANDE
en vous inscrivant à notre Happy Newsletter
votre dose mensuelle de bonnes nouvelles !

J'en profite