Lucie, adepte de l'Audacieuse des Happycuriennes
Happy portrait de Lucie, adepte de happy soins bio et vegan
9 juin 2018
Rencontrez Ludivine, professeure de yoga et photographe
25 juin 2018
Montrer Tout

Comment atténuer la couperose du visage de manière naturelle et bio ?

De plus en plus répandue, la couperose est un désagrément de peau qui se manifeste avec l’apparition de rougeurs diffuses sur les joues. Couperose et rosacée sont souvent associées mais quelles sont leurs différences  ? Au cours de cet article, nous verrons comment reconnaître la couperose et ses formes dérivées dont la rosacée et surtout comment s’en séparer ? Nous vous proposerons quelques conseils pour soulager efficacement et atténuer votre couperose de manière naturelle et bio.

1. Comment se manifeste la couperose ?

La couperose se manifeste principalement chez les femmes ayant une peau fine et un teint clair. Il s’agit d’un état de peau et non d’un type de peau. Il peut être passager ou permanent.

Une peau sujette à la couperose est principalement une peau fine et sensible car elle sera plus affectée par les facteurs responsables de la couperose. Une peau couperosée est généralement rugueuse, sèche et déshydratée.

La couperose est liée à une dilatation excessive des capillaires sanguins (petits vaisseaux) présents sous l’épiderme du visage. On a souvent tendance à associer couperose et rosacée, mais ce sont deux états de peau différents.  

La couperose se manifeste selon 3 étapes distinctes qui peuvent évoluer en rosacée :

#1. Stade I • L’érythrose

L’érythrose se traduit par des rougeurs localisées sur les joues, le nez. Parfois, elle peut s’étendre sur le reste du visage, notamment sur la zone médiane (ou zone T qui comprend le front, le nez et le menton).

La dilatation des vaisseaux fait ainsi passer la peau du chaud au froid et provoque des bouffées de chaleur que l’on appelle “flush”.  Si les rougeurs disparaissent après quelques instants, alors on se trouve au stade I de la couperose.

#2. Stade II • La couperose

Les rougeurs peuvent devenir permanentes si le phénomène de flush se répète fréquemment, les petits vaisseaux sanguins perdent de leur élasticité, et à ce moment là on peut réellement parler de couperose.

#3. Stade III. La rosacée

La couperose peut évoluer vers une rosacée qui correspond au stade III et se traduit par des rougeurs installées, accompagnées de poussées inflammatoires types papules ou pustules. On parle d’acné rosacée. Le traitement de la rosacée peut être plus long car c’est une forme installée mais des solutions efficaces existent également pour la traiter.

2. Quels sont les facteurs responsables de la couperose ?

Les causes de la couperose ne sont pas totalement identifiées. Elle serait potentiellement liée à une forte réactivité des vaisseaux sanguins, ou à un dérèglement du système immunitaire.

L’apparition de la couperose est souvent associée à des facteurs génétiques tels que le type de peau. Les conditions climatiques contribuent aussi à la couperose :

  • le froid et le vent, par exemple, agressent les petits vaisseaux sanguins et les font éclater,
  • le soleil et la chaleur provoquent quant à eux une dilatation des petits vaisseaux sanguins,
  • les écarts de température sollicitent énormément l’élasticité des vaisseaux.

Il ne faut pas oublier que l’alimentation joue elle aussi un rôle primordial sur la couperose. En effet, la consommation de plats épicés, de plats chauds peut provoquer ces fameux flush. De même, la consommation de boissons chaudes dites “excitantes” telles que le café ou le thé favorise la dilatation des vaisseaux .

La consommation excessive d’alcool peut, elle aussi, contribuer au développement de la couperose.

3. Comment remédier à la couperose de manière efficace, naturelle et bio ?

Tout d’abord, dans un cadre de prévention, on limitera tous les facteurs qui favorisent le développement de la couperose, vus précédemment.

Il ne faut pas oublier qu’une peau couperosée est une peau très fragile qui nécessite une attention bien particulière. Il faudra donc adopter des gestes très doux à son égard

Pour traiter les rougeurs et la sensation de brûlure, on optera pour un rituel dhygiène doux. Il faudra éviter au maximum l’utilisation de produits irritants ou trop agressifs pour la peau tels que les savons non saponifiés à froid, gels nettoyants à base de sulfate ou gommages répétés.

On utilisera ensuite des produits hydratants et nutritifs, apaisants et non occlusifs pour calmer les bouffées de chaleur. Et on appliquera, bien-sûr, une crème solaire bio de haute protection en cas d’exposition solaire.

Parmi les solutions les plus efficaces, on retrouve :

  • L’huile végétale de chanvre : connue pour ses vertus anti-inflammatoires, elle est riche en oméga-3 et oméga-6 et permet de redonner de l’élasticité aux peaux sèches et déshydratées. Vous pouvez l’utiliser brute ou  dans une crème de soin comme L’Audacieuse des Happycuriennes qui en contient une forte proportion, préservée par sa formulation à froid,
  • L’huile essentielle d’immortelle ou extrait d’immortelle reconnue pour ses vertus anti-inflammatoires, est idéale pour soulager la couperose. Vous pouvez diluer l’huile essentielle dans votre crème de jour hydratante ou dans un hydrolat végétal mais il faudra prendre garde au dosage de celle-ci. Les huiles essentielles sont en effet à manipuler avec précaution et nécessite un dosage précis. Pour l’extrait d’immortelle, vous le retrouverez dans L’Audacieuse des Happycuriennes, riche en polyphénols puissant activateur de la circulation veineuse. Attention au dosage des huiles essentielles, on vous conseille de suivre les reco de Sandrine du blog Aromalin,
  • Le beurre de karité ou l’huile de coco (7) : à utiliser surtout lors de grands froids et lorsqu’il y a beaucoup de vent car le film lipidique de la peau est agressé dans ces cas-là. Il ne faut pas en abuser car ils peuvent êtres occlusifs en trop grande quantité.

Petite astuce naturelle : la couperose peut aussi être camouflée à l’aide d’un léger maquillage naturel et bio qui permettra de dissimuler les rougeurs apparentes. L’utilisation de correcteur vert sous son fond de teint est d’ailleurs une excellente manière de corriger les rougeurs provoquées par la couperose. Bien entendu, le maquillage doit rester léger afin de ne pas obstruer vos pores…

Dans le cas de couperose prononcée et incommodante, elle peut être soulagée avec des antibiotiques ou des crèmes anti-inflammatoires. Il serait aussi possible de traiter la couperose à l’aide de laser (YAG ou KAT). Nous ne développerons pas cet aspect car nous ne sommes pas spécialistes dans le domaine.

4. Les conseils naturels des Happycuriennes contre la couperose

L’Audacieuse se révèle être la candidate idéale pour soulager la couperose de manière efficace, naturelle et bio, avec ses ingrédients naturels et bio bruts.

Formulée de manière à prendre soin des peaux sèches et déshydratées, cette crème de soin convient parfaitement aux peaux souffrant de couperose et/ou de rosacée, qui présentent justement ces caractéristiques. L’Audacieuse, comme tous les soins des Happycuriennes, procure un effet rafraîchissant et se révèle idéale pour calmer la sensation de brûlure causée par la couperose.

Elle est composée d’ingrédients 100% d’origine naturelle et conçue pour protéger votre peau des environnements difficiles grâce à son action anti-stress 360°. Elle contient notamment de l’huile de chanvre et de l’immortelle des dunes qui sont deux des ingrédients naturels les plus efficaces pour traiter efficacement la couperose.

De plus, elle constitue un soin complet 3-en-1, économique et pratique : visage, contours des yeux , utilisation jour et/ou nuit. 

La célèbre blogueuse Ilia Renon, a opté, quant à elle, pour L’Optimiste pour soigner sa couperose.

Développée par Carole Marchais, cosmétologue spécialisée en éco-création, Les Happycuriennes est la première ligne de soins et sérums holistiques bio & vegan anti-stress cutanés 360°, co-créée par sa communauté de 700 femmes (une première mondiale). Cette joyeuse marque propose de vivre au rythme du slow bonheur avec un rituel de beauté minimaliste et complice avec la peau. Elle célèbre le vrai “Made in France” avec des plantes natives des terroirs du Sud-Ouest et prône une beauté positive, éloignée des diktats de la beauté parfaite. Bref, le bonheur à fleur de peau.

Sources et pour aller plus loin

Carole Marchais
Carole Marchais
Chimiste, Cosmétologue, Fondatrice du Blog Génération Cosméthique

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :