Rituel de beaute minimaliste et slow selon Les Happycuriennes, marque de cosmetique bio et vegan, made in France
Rituel de beauté minimaliste pour une peau heureuse
26 mai 2015
Montrer Tout

Les Happycuriennes gagne le concours de la Start’Up est dans le Pré…du Sud-Ouest !

Concours de la start-up est dans le pré, remporté par Les Happycuriennes

La nouvelle marque de soins cosmétiques bio, Les Happycuriennes, a conquis le jury de La Start’Up est dans le Pré en prônant une beauté plus naturelle et plus joyeuse ! On vous raconte cet événement qui s’est déroulé en septembre dernier en pays sud toulousain.

Si l’histoire des Happycuriennes a pris ses racines dans le Sud-Ouest, son aventure a officiellement commencé dans le Sud Toulousain. En effet, en Septembre 2014, je décidais de participer au concours de La Sart’Up est dans le Pré organisé à Carbonnes, près de Toulouse, pour y présenter le projet des Happycuriennes, une marque pas comme les Autres !

Au-delà de la localisation du concours puisque je suis une ancienne toulousaine, ce qui m’avait attiré pour me présenter à ce concours, c’était son caractère authentique et son approche collaborative. En effet, il s’agissait de réfléchir, en groupe, à la teneur du projet pendant un week-end entier. Me voilà alors partie pour 48h de déconnexion totale, le concours avait littéralement lieu au milieu de près, mais aussi 48h de stress qu’il allait falloir gérer car c’était la première fois que j’exposais mon projet devant un public. Un public à qui j’allais justement présenter une ligne de soins anti-stress 360°…

Déroulé des premières 24h dans le Sud-Ouest

Après un premier pitch de 1 minute (buzzer à l’appui), il y avait une première sélection lors d’un petit déjeuner pendant lequel nous devions convaincre des « coach » de venir travailler sur notre projet. Là encore, en quelques minutes, il fallait faire passer les messages : « des soins multi-bénéfices pour le visage » (pas facile pour convaincre les hommes, quoique..), « une action spécifique anti-stress 360° » (parfaitement d’actualité), « une approche de beauté holistique et une démarche d’éco-socio-conception » (un long mot pour expliquer que j’ai initié une démarche responsable), « et la suite, je vous la raconterai si vous rejoignez mon équipe… » 😉

Une fois mon équipe réunie, nous avons travaillé toute la journée sur le projet que nous avons enrichi au fil des heures. A l’issu de ce travail de réflexion, nous devions passer la 2ème sélection : un deuxième pitch d’une minute, après lequel nous serions retenus ou envoyés paître ! C’est dans un contexte atypique que nous avons alors présenté le projet (cf photo d’introduction), devenu plus beau et plus grand, face à un auditoire tranquillement installé dans une forêt de pins.

L’avantage, c’est que ce lieu permettait de se de-stresser et puis c’était très en harmonie avec les valeurs de ma gamme : naturelle, bio, des ingrédients sains et précieux issus du Sud-Ouest…Nous avons remporté cette étape décisive sous l’œil vigilant de INNOA, l’oie.

24h plus tard, l’heure de faire le grand show !

Le deuxième jour, nous devions travailler à nouveau sur le projet toute la journée, elle se terminait par un pitch de 5 minutes (on avait enfin gagné 4 minutes pour raconter notre histoire). Cette fois-ci, nous avions droit à un support de présentation, notamment à des grandes pancartes que nous pouvions customiser à l’envi…

Nous étions en binôme, Mélanie (que je venais de rencontrer la veille) et moi-même, et nous avons passé nos heures à expérimenter nos talents d’artistes pour faire de jolis et joyeux panneaux, à l’image des Happycuriennes !

Sur cette présentation, il était question de faire un état des lieux global du business plan, le fameux document indispensable de toute jeune start up. Et puis, l’heure fut venue de passer l’audition, vous avions tout juste terminé nos dessins sans même voir eu le temps de nous entrainer pour nous donner la réplique !

Concours de la start-up est dans le pré, présentation du concept Les Happycuriennes

Enregistrer

Du slow bonheur, en veux-tu, en voilà !

Qu’à cela ne tienne, nous étions deux Happycuriennes, prêtes à donner quelques minutes de bonheur à notre public de tous horizons : notre jeu de scène s’est déroulé comme si nous nous connaissions depuis toujours, nos arguments furent percutants, notre ton enjoué et nos valeurs bien transmises, et ce dans la joie et la bonne humeur. S’en suivirent une série de questions-réponses techniques et sur la famille des Happycuriennes, puis un long moment de patience pour attendre les résultats.

A 17h, Madame Carole Delga, Secrétaire d’État chargée du Commerce, de l’Artisanat, de la Consommation et de l’Économie sociale et solidaire, auprès du ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique, allait remettre les différents prix du concours, le suspense était à son comble…Et puis le verdict tomba : Les Happycuriennes remportait la médaille d’Or du concours, nous enclenchions alors la musique « Happy » de Pharrel Williams pour un petit brin de danse 😉

Concours de la start-up est dans le pré, annonce des gagnantes, Les Happycuriennes

Enregistrer

Je suis repartie triplement gagnante de ce concours car au-delà de constater l’écho positif de mon projet, j’ai pu l’enrichir et rencontrer des gens formidables dont Mélanie qui allait devenir la graphiste des Happycuriennes et une amie.

Concours de la start-up est dans le pré, remporté par Les Happycuriennes, avec Mélanie Grillou et Carole Marchais

Le bonheur est donc bien dans le pré et même dans l’après

Enregistrer

Enregistrer

Ce concours riche d’authenticité et de partage restera à tout jamais gravé dans ma mémoire, je remercie les organisateurs, Pierre & Dominique, et tous les autres que j’ai eu plaisir à rencontrer. MERCI à vous tou(te)s !

Photos : © B&BV, Bel et Bien Vu

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Carole Marchais
Carole Marchais

Chimiste, Cosmétologue, Fondatrice du Blog Génération Cosméthique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :