Découvrez le paradis vegan au salon Veggie World avec Les Happycuriennes !
Retrouvez Les Happycuriennes au salon Veggie World 2017 !
5 octobre 2017
Escale Happycurienne au salon VeggieWorld au 104 à Paris avec Julien Kaibeck
Nos prochaines escales Happycuriennes en Novembre 2017
1 novembre 2017
Montrer Tout

Rencontrez Cécilia, adepte de la philosophie Happycurienne !

Rencontrez Cécilia, adepte de l'happycurisme, experte en vernis à ongles safe

Aujourd’hui, nous vous invitons à faire la connaissance d’une nouvelle Adepte de l’Happycurisme, Cécilia, à l’initiative d’un projet d’étude sur l’impact de la composition des vernis à ongles sur notre santé ! On vous souhaite un bon moment en sa compagnie !

Faites connaissance avec Cécilia !

Son parcours et ses happy activités

Cécilia : Avant d’entrer dans le monde de la cosmétique et du bien-être, j’ai fait une formation en géographie aménagement-environnement, ce qui peut paraître opposé mais qui me sert tous les jours via mes connaissances en écologie, polluants, analyse du cycle de vie, les territoires ou encore la sociologie.

Mon intérêt pour la composition des vernis à ongles a commencé lors de l’explosion du « nail art » en 2012 et qu’une amie me voyant peu souvent les ongles vernis, me fasse remarquer la présence de produits animaux dans la composition des vernis à ongles. Cela m’a interpellée et j’ai voulu en savoir plus. Mes recherches m’ont permis de remarquer que ces flacons loin d’être inoffensifs sont pourtant le cosmétique le moins analysé et renseigné !

J’ai donc commencé à restituer le peu d’information que je trouvais associé à des astuces que j’ai imaginé afin de proposer des solutions qui permettent de moins s’intoxiquer lors du soin des mains et de minimiser l’impact sur la planète.

Depuis j’ai fait une formation de préparatrice en pharmacie et j’ai ensuite ouvert mon entreprise pour proposer produits et prestations événementielles pour ravir les femmes.

Sa contribution au mieux-être et au bonheur des Autres

Cécilia : Je privilégie le plaisir avant tout sans renoncer à l’éthique. Je contribue au mieux-être en proposant des alternatives et des solutions qui permettent de préserver sa santé mais jamais renier le plaisir car selon la propre définition de l’OMS la santé ce n’est pas uniquement un bien-être physique, mais également un bien être total et donc mental.

Prendre soin de soi, ne pas sentir de frustration sont aussi importants que les démarches bio/slow/zéro déchet, car sans bonheur, nous arrêtons vite fait ces beaux objectifs.

Le bien-être selon Cécilia

Ses 3 astuces anti-stress

Le 1er, lisez le livre des 4 accords toltèques, si vous ne le comprenez pas/ l’aimez pas, arrêtez et reprenez le quelques mois ou années plus tard:) ça a eu l’effet d’un puissant anti-stress pour moi.

Le 2ème conseil, faîtes vous confiance, une confiance inconditionnelle comme l’amour et d’ailleurs AIMEZ-VOUS, le plus grand stress étant selon moi l’auto-sabotage que l’on s’inflige ou que l’on accepte de s’infliger

Le dernier conseil, connaissez votre normalité et ECOUTEZ VOUS !

Sa recette de beauté naturelle

Évidemment une bonne hygiène de vie, boire beaucoup d’eau, manger le plus frais possible avec de bons gras pour une peau rebondie mais également du sport pour évacuer les toxines (et les tensions). Ensuite pour moi un nettoyage doux mais régulier est nécessaire, à partir de là, la peau est équilibrée et il est possible de connaître les réels besoins de sa peau

Son moment de bien-être

Mes moments de bien-être sont quand je danse, quand je me balade en forêt et summum de la béatitude, quand je fais l’étoile dans la mer;)

Le conseil serait de trouver ce qui vous procure du plaisir et le faire souvent !

Le bonheur selon Cécilia 

C’est marrant, ça a toujours été mon premier objectif de vie, ma priorité, c’est le « comment qui est plus dur ! Ce l’est toujours bien sûr. Je le cultive en me cherchant en m’écoutant, en acceptant « ma normalité » et à mettre en pratique dans la matière mes besoins.

Sa vision de la beauté

Rayonner de l’intérieur, s’assumer dans chaque recoin de son être car chaque personne est une beauté qui s’ignore.

Elle vous recommande de…

…fuir certains ingrédients dans les vernis à ongles ! Le toluène, formaldéhyde et Dibutyl Phtalates est le minimum désigné comme le « trio toxique » évitez le xylène, le camphre et le benzophénone pour les vernis laque ; bannissez les vernis qui contiennent du phénoxyéthanol ou bien encore des PEG (polyéthylène glycol) contenu dans certains vernis à l’eau, notamment destinés pour les enfants.

Les vernis à ongles bio ont du mal à se faire une place. Une formule est sortie il y a quelques années puis retirée du marché faute de convaincre les utilisatrices. Un temps de séchage trop long et un retrait difficile ont eu raison de cette avancée dans le monde du vernis.

Aujourd’hui encore seulement deux marques sont certifiées « bio » par BDIH et Natrue mais leur prix élevé, leur gamme de couleur réduite et leur accessibilité difficile fait que le marché du vernis bio n’est pas encore mature.

Mon avis sur ces vernis ? Ils ont le mérite d’exister et de faire avancer la thématique mais ils ont du shellac non vegan et de l’alcool qui assèche les ongles ; je leur préfère donc de loin les vernis à  l’eau.

Si elle pouvait changer le monde avec une baguette magique…

J’aime l’idée de Conficius de se mettre d’abord d’accord sur la définition de chaque terme. Je crois que la plupart des incompréhensions viennent d’une utilisation des mots différente.

Ce qu’elle aime chez Les Happycuriennes

Tout ! Ce qui m’a attiré d’abord c’était le côté ingrédients français et vegan. Ce qui m’a épaté c’est la démarche de recyclage et la formulation à froid. La marque, les produits jusqu’aux emballages sont pensés de manière très intelligente et positive ce que j’adore !

Coup de cœur pour la créatrice mais cela n’enlève en rien que la marque et la gamme de produit ont tout pour plaire.

La citation qui l’inspire

« Fais toujours de ton mieux »

En savoir + sur Cécilia 

Actuellement, le projet d’étude Vernis sans PE est en cours de financement participatif sur Ulule pendant tout le mois d’Octobre et jusqu’au 4 novembre. L’objectif est d’évaluer l’effet perturbateur endocrinien des vernis à ongles en faisant analyser 12 marques. Nous pourrons ainsi faire ressortir les meilleures pour aider les femmes dans leur démarche de consommation en leur permettant d’acheter en connaissance de cause. L’intérêt est également de montrer notre intérêt aux marques, aux médias et au législateurs !

Campagne de financement >> https://fr.ulule.com/etude-vernis-ongle/

Présentation du projet d’étude >> http://cestsilya.blogspot.fr/p/etude-vernissanspe.html

Sinon vous pouvez me retrouver plusieurs fois par mois en atelier (découverte des vernis à l’eau, décoration, créer sa propre teinte de vernis personnalisée) sur Paris 19ème.

Son blog
http://cestsilya.blogspot.fr/

Retrouvez les autres portraits de nos Adeptes de l’Happycurisme

Julie C., adepte du Yoga et de la Healthy Food

Julie S., blogeuse adepte de l’Optimisme

Ôna, passionnée de Cuisine Végétale & Bio

Olivier, diffuseur d’Audace et d’Optimisme

Cécile, professeur de Yoga et thérapeute Ayurvédique

Élisa, coach en développement personnel & reiki

Nicolas, naturopathe, professeur de Qi Gong et de yoga

Séverine, experte en phyto-aromathérapie

Mylène, blogueuse, elle lance des défis pour filles zen

Chris, naturopathe et coach de vie

Charlotte, co-fondatrice de She is morning

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :