Quelles sont les huiles essentielles à éviter pendant la grossesse ?

Bien que naturelles et très efficaces dans de nombreux cas, les huiles essentielles comme tout élément naturel n’est pas sans risque. L’aromathérapie, ou thérapie par les huiles essentielles, ne s’improvise pas et il est très important de s’informer avant de se lancer. Si vous venez d’apprendre une heureuse nouvelle et que vous attendez un bébé, redoublez de prudence ! D’ailleurs, on entend souvent dire qu’il faut éviter d’utiliser des huiles essentielles pendant la grossesse. Même Les Happycuriennes vous recommande de ne pas en utiliser du tout par principe de précaution. Mais toutes les huiles essentielles sont-elles dangereuses et interdites pour les femmes enceintes ? Faisons le point sur ce sujet complexe.

Qu’est ce qu’une huile essentielle ?

Avant toute chose, et si on vous expliquait ce qu’est une huile essentielle ? Une huile essentielle est issue de la distillation à la vapeur d’eau d’une plante : des fleurs, des feuilles, des fruits, des écorces, des graines et des racines. On recueille sa partie odorante sous une forme liquide concentrée et un hydrolat (liquide odorant de fin de distillation, moins concentré).

Une huile essentielle est un mélange de molécules, elle peut en contenir jusqu’à 200 molécules chimiques différentes qui sont toutes des principes actifs. C’est pour cela qu’on dit qu’une huile essentielle est très puissante, elle est ultra concentrée en principes actifs qui agissent comme un médicament. Elles peuvent s’avérer être des petites bombes atomiques !

Chaque huile essentielle possède ses propriétés thérapeutiques : antibactériennes, antiseptiques, anti-inflammatoires, calmantes, tonifiantes… On peut l’utiliser par voie cutanée sous forme de massage et par voie olfactive (en les respirant), ou encore par voie orale, mais hors grossesse.

Comment utiliser les huiles essentielles à éviter pendant la grossesse ?

Les huiles essentielles pendant la grossesse

De manière générale, il y a de nombreuses précautions à prendre lors de l’utilisation dhuiles essentielles. Pendant la grossesse, il y en a encore plus !

Il ne faut pas appliquer d‘huiles essentielles pures sur la peau : il faut TOUJOURS les diluer dans une huile végétale par ex. On n’applique pas dhuiles essentielles ni sur la région abdominale et la poitrine, ni par voie orale. On vérifie toujours la notice avant de l’utiliser. Effectivement, il faut impérativement renoncer à l’automédication et improviser dans ce domaine. On ne remplace jamais une huile essentielle par une autre, on ne fait pas ses propres mélanges, et on s’adresse toujours à un spécialiste diplômé en aromathérapie avant de commencer tout traitement.

Comme on le disait précédemment, une huile essentielle est un mélange de nombreuses molécules dont certaines peuvent représenter un risque. En effet, elles peuvent être néfastes pour la maman et son foetus. On estime qu’elles pénètrent dans le sang de différentes manières et risquent de passer à travers le placenta. Elles atteignent par conséquent le bébé et peuvent être à l’origine d’avortements. On comprend ainsi que le risque est tout aussi important lorsque l’on allaite son bébé, les huiles essentielles passeraient dans le lait maternel.

Quelles sont les huiles essentielles autorisées pendant la grossesse ?

Selon Danièle Festy, pharmacien, spécialiste en alimentation, phytothérapie et aromathérapie, auteure de Se soigner avec les huiles essentielles pendant la grossesse : 25 huiles essentielles restent totalement inoffensives à condition qu’elles soient bien utilisées. Certaines huiles essentielles peuvent s’utiliser tout au long de la grossesse, d’autres à partir du 4ème mois de grossesse. Il est primordial de suivre les indications d’un spécialiste « à la goutte près ! », selon Danièle Festy.

Bien que nous ne sommes pas des spécialistes des huiles essentielles, mais chimistes, nous préconisons une utilisation seulement à partir du 4ème mois de grossesse pour éviter les risques ! 

Quelles sont les huiles essentielles autorisées pendant la grossesse ?

Les indications pour bien utiliser les huiles essentielles pendant la grossesse

• Achetez vos huiles essentielles dans des magasins spécialisés ou boutiques bio, avec une notice,
• Choisissez des huiles essentielles de bonne qualité : 100 % pures et naturelles (certains proposent des dilutions, d’autres en version synthétique,
• Préférez des flacons à visser plutôt qu’avec une pipette qui après chaque ouverture laisse votre huile s’oxyder,
• Vérifiez toujours la composition, le nom des molécules les plus représentées, le nom du laboratoire, la partie de de la plante qui a été distillé,
• Demandez TOUJOURS conseil à un EXPERT des huiles essentielles avant d’utiliser une huile essentielle,
• Respectez les conditions d’utilisation sur la notice (mode d’utilisation et posologie),
Zéro huile essentielle au premier trimestre par principe de précaution, certaines peuvent provoquer une fausse couche,
• Privilégiez la voie cutanée et la voie olfactive,
• Utilisez le ratio 1 pour 10 au moins, soit diluez 3 à 4 gouttes d’huile essentielle dans de l’huile végétale pour un massage,
• Préférez la diffusion des vos huiles essentielles dans l’atmosphère grâce à un diffuseur, ou en mettant quelques gouttes sur un mouchoir ou un vêtement,
• Faites-en un usage court entre 1 et 5 jours, les huiles essentielles sont puissantes et agissent vite.

Les huiles essentielles autorisées à partir du 4e mois de grossesse

  • Huile essentielle de Bois de hô
  • Huile essentielle de Bois de rose
  • Huile essentielle de Camomille matricaire
  • Huile essentielle de Camomille romaine
  • Huile essentielle de Ciste
  • Huile essentielle de Citron
  • Huile essentielle d’Eucalyptus citronné
  • Huile essentielle d’Eucalyptus radié
  • Huile essentielle de Géranium rosat
  • Huile essentielle d’Hélichryse italienne
  • Huile essentielle de Jasmin
  • Huile essentielle de Lavande fine
  • Huile essentielle de Lemongrass
  • Huile essentielle de Lentisque pistachier
  • Huile essentielle de Mandarine verte
  • Huile essentielle de Néroli
  • Huile essentielle de Niaouli
  • Huile essentielle d’Orange douce
  • Huile essentielle de Petit grain bigaradier
  • Huile essentielle de Ravintsara
  • Huile essentielle de Rose de Damas
  • Huile essentielle de Tea tree
  • Huile essentielle de Thym vulgaire
  • Huile essentielle de Thym à linalol
  • Huile essentielle d’Ylang-ylang

Source : Dr MARINIER, en collaboration avec le Dr TOUBOUL. Le guide terre vivante des huiles essentielles. Terre vivante, novembre 2017. 418 p. ISBN 978-2-36098-275-2

Les huiles essentielles autorisées pour les maux de grossesse

A partir du 4ème mois de grossesse, on pourra utiliser :

• le basilic pour soulager votre système digestif, il va calmer les spasmes digestifs, les reflux gastriques,
• le citron comme anti-nausées, utilisez du jus de citron pour les 1ers mois,
• la lavande et la camomille pour se relaxer,
• le gingembre contre la constipation,
• le géranium contre les vergetures,
• l’eucalyptus citronné et le laurier noble contre les maux de dos,
• l’épinette noire comme anti-fatigue,
• le patchouli pour soulager les jambes lourdes.

Les huiles essentielles autorisées contre l’acné

Danièle Festy propose le mélange suivant :

10 gouttes d’huiles essentielles de géranium d’Egypte,
10 gouttes d’huiles essentielles de lavande aspic,
10 gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé,
5 ml d’huile végétale de rose musquée qsp.

Appliquez une goutte de ce mélange sur les boutons deux fois par jour, jusqu’à amélioration nette de la peau.

Source : site Magic Maman

Les huiles essentielles autorisées pendant la grossesse

Les huiles essentielles interdites pendant la grossesse

Toutes les huiles essentielles qui contiennent des cétones ou des phénols sont interdites chez la femme enceinte. En effet, ces substances sont potentiellement neurotoxiques, elles représentent un risque de malaises ou de nausées, et peuvent provoquer un avortement. C’est le cas de la sauge officinale, la menthe poivrée, l’aneth, le romarin verbénone…

Par ailleurs, les huiles essentielles qui ont une action sur le système hormonal, dites hormon-like, sont également à éviter. Elles sont composées de molécules pouvant mimer l’action de différentes hormones de l’organisme. C’est le cas de ces HE :

  • Achillées (plusieurs sous espèces)
  • Santal des Indes (Amyris balsamifera)
  • Céleri
  • Ylang-ylang totum (mais à des doses cosmétiques, je pense vraiment qu’il n’y a pas d’action endocrinienne).
  • Cèdre (tous)
  • Camphrier (Cinnamomum camphora, mais pas le Ravintsara)
  • Myrrhe (Commiphora molmol)
  • Cyprès (tous)
  • Lemongrass
  • Palmarosa (mais dans une mesure vraiment limitée)
  • Carotte sauvage ou cultivée (Daucus carota) (mais dans une mesure limitée car la molécule concernée est ici assez unique)
  • Eucalyptus globuleux (Eucalyptus globulus)
  • Hysope (Hyssopus officinalis)
  • Genévrier
  • Ledon du Groenland
  • Verveine citronnée
  • Matricaire ou camomille allemande (matricaria recutita)
  • Niaouli (melaleuca viridiflora)
  • Cajeput (melaleuca cajuputii)
  • Mélisse
  • Nard Jatamansi
  • Patchouli
  • Tous les pins et les sapins mais par principe de précaution car très faible action théorique
  • Sauge sclarée
  • Santal blanc
  • Tanaisie annuelle (Tanacetum annuum)
  • Vetiver
  • Gingembre officinal

Source : site de Julien Kaibeck

Voici une liste non exhaustive des huiles essentielles déconseillées du début jusqu’à la fin d’une grossesse :

  • L’huile essentielle d’Achillée
  • L’huile essentielle de Mille feuille
  • L’huile essentielle d’Acore Calamus
  • L’huile essentielle d’Ail
  • L’huile essentielle d’Anis vert
  • L’huile essentielle d’Aneth
  • L’huile essentielle de Bergamote avec ou sans Bergaptène
  • L’huile essentielle de Cannelle de Ceylan
  • L’huile essentielle de Curcuma
  • L’huile essentielle d’Estragon
  • L’huile essentielle de Menthe verte
  • L’huile essentielle de Menthe poivrée
  • L’huile essentielle de Noix de muscade
  • L’huile essentielle de Romarin verbénone
  • L’huile essentielle de Patchouli
  • L’huile essentielle de Persil
Selon La Compagnie des sens, toutes ces huiles essentielles (en plus de précédentes) sont interdites en ingestion et par voie cutanée pendant toute la grossesse :
Ajowan, Angélique, Cade, Cajeput, Camomille sauvage, Carvi, Cèdre de l’Atlas, Citronnelle de Java, Clou de girofle, Combava, Coriandre graines, Criste Marine, Encens, Eucalyptus Globulus, Eucalyptus Smithii, Fenouil Doux, Galbanum, Genévrier, Hélichryse de Madagascar, Hélichryse italienne, Khella, Lavandula Stoechas, Lédon du Groenland, Lemongrass, Livèche, Marjolaine  Sylvestre, Mélisse, Myrte verte, Myrte rouge, Myrte citronnée, Nard de l’Himalaya, Orange douce, Origan compact, Origan vert, Origan d’Espagne, Palmarosa, Pamplemousse, Pin douglas, Pin Sylvestre, Poivre noir, Pruche, Romarin à camphre, Romarin à cinéole, Sapin de Sibérie, Sapin baumier, Sarriette des Montagnes, Sauge à feuilles de lavande, Sauge sclarée, Térébenthine, Thym à linalol, Thym à thymol, Verge d’or, Verveine exotique, Vétiver.

Quelques livres sur les huiles essentielles pendant la grossesse

• Quelles huiles essentielles pendant ma grossesse ? De A comme allergie à V comme vergetures, les solutions efficaces et sans danger de Danièle Festy
• Se soigner avec les huiles essentielles pendant la grossesse de Danièle Festy
• Grossesse et huiles essentielles de Céline Touati  

Si vous attendez un heureux évènement, prenez bien soin de vous deux !

Prenez bien soin de vous et des Autres…

Développée par Carole Marchais, cosmétologue spécialisée en éco-création, Les Happycuriennes est la première ligne de soins et sérums holistiques bio & vegan anti-stress cutanés 360°, co-créée par sa communauté de 700 femmes (une première mondiale). Cette joyeuse marque propose de vivre au rythme du slow bonheur avec un rituel de beauté minimaliste et complice avec la peau. Elle célèbre le vrai “Made in France” avec des plantes natives des terroirs du Sud-Ouest et prône une beauté positive, éloignée des diktats de la beauté parfaite. Bref, le bonheur à fleur de peau.

Photos de Kelly Sikkema, Christin Hume et Priscilla Du Preez

REJOIGNEZ LA FAMILLE DES HAPPYCURIENNES !
-10% SUR VOTRE 1ÈRE COMMANDE
en vous inscrivant à notre Happy Newsletter
votre dose mensuelle de bonnes nouvelles !

Le Sud-Ouest de Carole Marchais

J'en profite