Le dibutyl phthalate, un ingrédient cosmétique perturbateur endocrinien
Les ingrédients à éviter • Épisode 12 • Le dibutyl phthalate
2 février 2017
Stage communication evenementiel start up cosmetique
On recherche un(e) happy stagiaire en communication et événementiel
9 février 2017
Montrer Tout

10 sources de stress cutanés à éviter pour une peau heureuse • Épisode 2

10 gestes responsables des stress de peau, conseils et astuces par les happycuriennes

Organe très sensible aux agressions externes et internes que l’on ne peut pas toujours maitriser, la peau est également stressée quotidiennement par tes propres gestes maladroits, faits machinalement et/ou de manière pressée. Or l’usage de produits cosmétiques est normalement dédié à te faire du bien, à prendre soin de toi et à te relaxer. Suite au 1er épisode de cette série consacrée aux sources de stress cutanés à éviter, nous allons aujourd’hui allonger la liste des petites choses à proscrire de ton rituel de beauté pour éviter de t’infliger de nouveaux stress de peau. Et puis, pour cette nouvelle année, tu l’as surement mis dans ta liste des résolutions : « Je prends soin de moi au moins 10 min, chaque jour ».

Nous te déconseillons ces quelques pratiques souvent synonymes de « je suis une femme (ou un homme) trop pressé(e) », et nous t’encourageons à prendre soin de ta peau en douceur et en pleine conscience…

10 gestes de beauté responsables des stress de peau

#1. Le démaquillage au coton énergique

Se démaquiller le visage de façon énergique n’est pas un geste slow pour ta peau. Pourquoi ? Car cela l’agresse, la décape et fragilise le film hydrolipidique protecteur à sa surface. Ta peau est alors plus vulnérable aux stress hydrique et oxydatif. Lorsque tu as adopté un tel geste routinier, c’est un peu comme si tu étais en train de nettoyer ta vaisselle. Euh, non ! N’oublies pas que ta peau est fragile et doit être chouchoutée pour pouvoir te protéger contre les agressions externes.

Nos slow conseils anti-stress : Considères ta peau comme une personne à part entière, c’est un peu ta meilleure amie : sois douce et généreuse avec elle, au quotidien ! On te conseille ainsi un démaquillage doux et lent avec des lingettes démaquillantes lavables et réutilisables (Les Tendances d’Emma ou Clarange) et si vraiment tu veux rester au coton, privilégies du coton bio et non blanchi au chlore.

#2. Se laver le visage avec un gant

Toujours mieux que la lingette nettoyante, le gant est hélas un véritable nid à bactéries dont tu vas te badigeonner la peau au moment où tu penses la nettoyer. C’est dommage quand même !

Nos slow conseils anti-stress : pas de lingette, pas de gant, nous on préfère nettoyer notre visage avec nos mains, et propres de préférence. On asperge le visage d’eau, on se savonne les mains puis le visage, on rince et hop, le tour est joué. Le tout avec un bon savon saponifié à froid pour profiter des vertus des actifs en présence.

#3. Se laver le visage matin ET soir

Multiplier le rituel de nettoyage de la peau avec un produit « lavant et moussant » matin et soir est une importante source de stress cutanés. Pourquoi ? Parce que là aussi, comme pour le point #1, tu fragilises le film hydrolipidique protecteur à la surface de ta peau. Cette dernière devient ainsi plus perméable aux agressions et plus fragile, plus irritable. Si tant est que ton nettoyage se fasse avec des produits cosmétiques contenant des agents dits tensioactifs qui ont la propriété de « laver et mousser ». Mais même si tu utilises des produits contenants de tensioactifs doux, ce n’est pas idéal de répéter ce geste matin et soir. Des solutions plus douces pour ta peau existent.

Nos slow conseils anti-stress : le soir, c’est important d’offrir un vrai nettoyage à ta peau (SAF ou gel nettoyant doux sans sulfates) pour la débarrasser du maquillage et de toutes les impuretés de la journée (particules liées à la pollution, poussières, sébum, t…). Par contre le matin, elle n’est pas « sale », tu peux donc opter pour une solution moins agressive et plus légère pour ta jolie peau, avec un hydrolat par exemple.

#4. Mal sécher son visage après son nettoyage

A la sortie de la douche ou après t’être nettoyé le visage, tu ressens souvent une sensation inconfortable de tiraillement de la peau, avec parfois des rougeurs diffuses sur le visage, non ? La présence de calcaire dans l’eau est principalement à l’origine de cela, les petits cristaux de calcaire maltraitent le film hydrolipidique protecteur à la surface de ta peau, comme des petites aiguilles. Ainsi la peau est plus sujette à la perte en eau donc à la déshydratation avec les tiraillements qu’elle implique. L’eau chaude peut être responsable des rougissements, notamment si tu as la peau fragile. C’est ainsi qu’il est important de bien sécher ton visage après son nettoyage pour réduire la quantité de calcaire laissée sur ta peau et d’eau chaude.

Nos slow conseils anti-stress : utilises une serviette propre (elle aussi est un vrai nid à bactéries) et tamponnes dé-li-ca-te-ment ton visage, on insiste sur la douceur du geste car si tu frottes trop brusquement, ton visage est d’autant plus agressé par les petits cristaux de calcaire et la circulation sanguine suractivée pour un effet rougeur de toute beauté : gloups !

#5. Faire des gommages tous les jours

S’il est conseillé d’effectuer un gommage régulièrement pour éliminer les peaux mortes et favoriser l’éclat du teint, en faire un tous les jours est fortement déconseillé pour les mêmes raisons que celles vues précédemment : plus tu exfolies, plus tu fragiles le film protecteur de la peau, c’est la porte ouverte aux agressions externes et son lot de désagrément corolaires.

Nos slow conseils anti-stress : une fois par semaine maximum, tous les 15 jours dès lors que vous avez une peau fragile et sensible.

#6. Se tartiner le visage « vite fait bien fait » !

On l’a déjà vu dans l’épisode 1, se tartiner le visage de crème comme on étale la confiture ou autre sur sa tartine est un geste inutile à proscrire de toute urgence car tu l’habitues à recevoir beaucoup de produits (la spirale infernale démarre) et l’excès de crème risque de rester en surface. Ce qui est à éviter, c’est aussi ce « vite fait, bien fait » car c’est souvent « vite fait, mal fait ! »

Nos slow conseils anti-stress  : Chez Les Happycuriennes, nous pensons que pour bien prendre soin de soi, il est important de prendre le temps de le faire et de savourer les instants de bien-être précieux que l’on s’accorde. On te recommande ainsi d’avoir une gestuelle tendre avec ton visage et ta peau fragile sans oublier d’effectuer ces gestes en pleine conscience : au moment de l’application, on prend conscience que l’on prend soin de soi, que l’on s’occupe de sa peau, que la texture délicate de son soin est agréable, qu’il sent divinement bon, qu’on se relaxe, qu’on se fait du bien ! Bien-sûr, pour cela il vous faut la crème de la crème. On ne peut que vous encourager à trouver la vôtre sur notre happy boutique ! 😉

#7. Changer de crème de soin toutes les semaines

Tout d’abord, changer de rituel de beauté toutes les semaines n’a rien de réjouissant pour votre porte-monnaie et merci l’accumulation de produits dans votre salle de bain : c’est dame nature que vous stressez dans ce cas-là ! Mais en plus, cela ne sert à rien en terme d’efficacité car on ne peut estimer cette dernière (en moyenne) qu’après 21 jours, soit la durée du cycle du renouvellement cellulaire. Si tu offres de nouveaux ingrédients à ta peau tous les jours, elle n’a pas le temps de s’y habituer et toi d’en mesurer ses bienfaits. C’est comme pour l’alimentation, la pratique d’une activité sportive ou un traitement médical quelconque, il faut laisser le corps s’adapter à son propre rythme.

Nos slow conseils anti-stress : On t’encourage à utiliser une même crème de soin pendant au moins 1 mois à 1 mois et demi, que tu peux conserver si elle te convient, encore plus s’il s’agit d’un flacon de la gamme Les Happycuriennes 😉

#8. Confondre une peau sèche et déshydratée

On pense souvent avoir une peau sèche dès lors que celle-ci tiraille, notamment après son nettoyage. Mais dans la plupart des cas, il s’agit d’une peau déshydratée. La différence est importante car la 1ère a besoin d’être nourrie quand la seconde a besoin d’être hydratée.

Nos slow recommandations : On vous explique tout dans un article dédié pour vous aider à différencier le type de peau « sèche » et l’état de peau « déshydraté ».

#9. Ne pas protéger sa peau lors d’une exposition solaire

Il est vraiment dangereux de s’exposer au soleil et de ne pas protéger sa peau. Comprendre s’appliquer une crème solaire car vous risquez au minimum un coup de soleil et au maximum une maladie de peau. Particulièrement lorsque tu vas au ski ou à la plage où la réverbération du soleil est forte.

Nos slow conseils anti-stress : on te propose de relire l’article sur les crèmes solaires que l’on t’avait préparé cet été, par ICI.

#10. Trop de maquillage

Que ce soit pour camoufler des imperfections, pour avoir bonne mine ou pour décupler sa confiance en soi, on a tendance à avoir la main lourde sur le maquillage. Chez Les Happycuriennes, on pense que le moins est toujours l’ami du mieux. Surtout si ton maquillage est adapté à tes besoins (dans le cas du fond de teint ou de la poudre avec son type de peau et sa carnation) et réalisé en prenant ton temps. Trop de blush ou de rouge à lèvres te fond ressembler à un clown mais bon là, on ne portera pas de jugement, tu fais ce que tu veux ; trop de mascara colle tes cils ; trop de fond de teint bouche tes pores et favorise l’apparition d’acné (mince, c’est ce que tu cherchais à cacher).

Nos slow conseils anti-stress : Et bien, essayes d’avoir la main plus légère en choisissant des produits adaptés et sans cochonnerie à l’intérieur. Et n’oublie pas de mettre ton visage en jachère le week-end, exit le maquillage, vive le naturel !

Nous espérons que ces quelques conseils feront le bonheur de ta peau. Il ne nous reste plus qu’à te souhaiter une belle journée faite de belles rencontres et de jolis sourires. Prends bien soin de toi et des Autres…

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Carole Marchais
Carole Marchais
Chimiste, Cosmétologue, Fondatrice du Blog Génération Cosméthique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :