Les Happycuriennes, marque de cosmetique bio et vegan made in France, participe au Positive Action Festival a Anglet
Rendez-vous au Positive Action Festival à Anglet, les 27 et 28 août
8 août 2016
La cosmetique vegan expliquee par Les Happycuriennes, marque de cosmetique bio, episode 1
On vous dit tout sur la cosmétique vegan : les ingrédients interdits
27 septembre 2016
Montrer Tout

10 sources de stress cutanés à éviter pour une peau heureuse • Épisode 1

10 sources de stress de peau, conseils et astuces par les happycuriennes

Malmenée au quotidien par les agressions extérieures (liées à l’environnement au sens large) et intérieures (via votre hygiène et votre rythme de vie, mais aussi par votre stress psychique), la peau peut être également stressée par un rituel de beauté inadapté à sa nature physiologique. Entre une gestuelle inadéquate (manière d’appliquer ses produits et dosage utilisé) et un choix de produits cosmétiques mal ciblés, vous lui infligez bien souvent de nouveaux stress sans vous en rendre compte. Résultats, ses états d’âme se font savoir et les petits soucis arrivent ou s’intensifient, parmi lesquels, déshydratation et sècheresse cutanée. On vous rassure, ce n’est rien de grave et pour palier à ces désagréments, on vous a concocté une liste des petites choses à éviter pour protéger votre peau et lui éviter le burn-out !

Vous aimez votre peau et vous voulez qu’elle soit aussi heureuse que vous, on vous conseille d’éviter :

#1. L’eau « trop » froide ou « trop » chaude

Lorsque vous vous aspergez et nettoyez le visage, vous êtes plutôt « eau froide » ou « eau chaud » ? Et bien, sachez que chaque température a ses propres avantages, l‘inconvénient, c’est le « trop » ! De toute façon, dans tous les domaines de la vie quotidienne, nous pensons que les excès ne sont jamais amis avec le bien, tout est question de juste mesure et d’équilibre.

• Les bénéfices de l’eau froide : effet vasoconstriction, amélioration de la circulation sanguine et du retour veineux, organisme stimulé, effet tonifiant et dynamisant…Cela provoque un effet tenseur sur la peau et permet de lutter contre le relâchement cutané !

• Les bénéfices de l’eau chaude : effet vasodilatateur, dilatation des vaisseaux pour un meilleur afflux de sang et d’oxygène, ouverture des pores de toute la surface cutanée…c’est idéal pour appliquer un soin qui va ainsi mieux pénétrer, et elle entraine un effet relaxant, on se détend !

Comme on vous le disait, le soucis, c’est l’excès : la peau est thermostatée à 37°C, évitez de dépasser les 39 °C et d’aller en dessous des 20 °C, au moment de la toilette.

#2. Se laver le visage avec des agents agressifs type sulfate

Il y a deux gestes à éviter lorsque l’on se lave le visage, c’est l’utilisation de :

  1. Produits contenant des agents lavants & moussants de la famille des sulfates car ils sont trop agressifs pour la peau, ils la décapent et l’irritent. On les retrouve également dans les produits pour nettoyer le sol, alors imaginez un peu sur votre visage !

En fait, ils vont avoir pour effet de déshabiller la peau de son film hydrolipidique protecteur en surface et rendre cette dernière plus perméable. Conséquences : elle sera moins bien protégée contre les agressions extérieures, les irritants & polluants…; et des différents stress cutanés (oxydatif, lipidique et hydrique). Il peut également se produire l’effet inverse, à savoir, une excitation des glandes sébacées qui vont produire un excès de sébum, la peau va briller avec un risque accru d’apparitions d’imperfections et on vous n’allez pas aimer ça !

      2. Savons basiques et non saponifiés à froid qui sont trop agressifs, pour les mêmes raisons que précédemment.

Des solutions pour laver votre peau en douceur

On vous invite à traquer la liste INCI de vos produits nettoyants pour faire la chasse aux agents agressifs pour votre peau. Le site « La vérité sur les cosmétiques » a réalisé une très bonne classification des tensioactifs dans les produits nettoyants, que voici :

Tensioactifs non à peu irritants

  • Coco Glucoside
  • Decyl Glucoside
  • Disodium Cocoyl Glutamate
  • Laurdimonium Hydroxypropyl Hydrolyzed Wheat Protein
  • Lauryl Glucoside
  • Sodium Cocoamphoacetate
  • Sodium Cocoyl Glutamate
  • Sodium Cocoyl Hydrolyzed Wheat Protein Glutamate
  • Sodium Cocoyl Hydrolyzed Wheat Protein
  • Sodium Lauryl Glucose Carboxylate & Lauryl Glucoside
  • Sodium Lauroamphoacetate

Tensioactifs moyennement irritants

  • Cocamidopropyl Betaine
  • Disodium Cocoamphodiacetate
  • Disodium Laureth Sulfosuccinate
  • Sodium Coco Sulfate

Tensioactifs irritants

  • Ammonium Lauryl Sulfate
  • Sodium Laureth Sulfate
  • Sodium Lauryl Sulfate
  • Sodium Lauryl Sulfoacetate
  • Sodium Myreth Sulfate
  • Côté savons, on privilégiera des SAF, les savons d’Alep ou de Marseille (les vrais).

#3. Le manque de finesse lors du séchage de sa peau avec une serviette

Lorsque vous séchez votre visage, soyez délicates mesdames ! La peau est fragile avec son film hydrolipidique qui s’amenuise à chaque agression subie ou chaque geste inadapté. Utilisez une serviette (non rêche et dépourvue d’assouplissants synthétiques) et tapotez dé-li-ca-te-ment votre visage : évitez de frotter, vous n’êtes pas en train de décaper le sol, c’est votre visage, hein !?! 😉

Sinon, vous allez exciter et stimuler la production de sébum et encourager l’apparition d’irritations.

#4. L’utilisation d’un soin inadapté à son type de peau

Chaque peau est unique et possède une nature particulière, un peu comme chacun(e) d’entre nous en fait ! C’est pourquoi, il est primordial de lui apporter un soin qui réponde à sa personnalité, à ses propres caractéristiques. On notera les différents types de peau : normale, mixte, sèche ou grasse. A ne pas confondre avec les états de peau qui sont les suivants : déshydratée, sensible, fatiguée/stressée, ridée…On vous recommande ainsi de bien choisir votre soin principal en conséquence. On vous invite à faire votre diagnostic peau sur notre site.

#5. Les ingrédients « pas glop » : synthétiques, perturbateurs endocriniens, irritants, allergisants…

On ne parle que d’eux en ce moment, ingrédients synthétiques (non biocompatibles avec la peau et dérivés du pétrole, burck), perturbateurs endocriniens, substances allergisantes / irritantes, nous n’avons qu’une seule chose à vous dire, fuyez-les ! Déjà en choisissant des produits cosmétiques bio (labellisés de préférence), vous devriez ne pas vous retrouvez nez à nez avec eux ! Retrouvez la liste des indésirables confectionnée par l’association de consommateurs UFC Que Choisir.

#6. Le tartinage du visage

Bien souvent, on adore se badigeonner le visage de crème comme lorsque l’on tartine son pain brioché avec une succulente pâte au chocolat. Sauf que votre peau n’est pas une tartine et ne se mange pas 😉 Il est préférable d’y aller doucement sur les quantités : une à deux doses, max ! Bien entendu, tout dépend de la qualité de votre crème et de votre type de peau, il est certain que si votre crème contient 95% d’eau, vous aurez envie d’en appliquer beaucoup pour ressentir ses effets, illusoires dans ce cas précis ! Chez Les Happycuriennes, nos soins sont hyper-concentrés en actifs, ainsi une seule pression suffit à l’application pour combler les besoins de la peau : pour certaines d’entre vous, une demie dose, pour d’autres, ce sera deux pressions, selon vos retours.

#7. La superposition de crèmes

Plus vous superposez de crèmes sur votre joli visage, moins elles vont pénétrer dans votre peau et resteront en surface. C’est logique, la 1ère fait barrière à la seconde, la seconde à la troisième, etc. Résultat, vous risquez de briller de mille feux ! On vous déconseille le sérum + la crème + le fond de teint ou la BB cream (et ses consœurs, CC, DD…). On vous conseille de ne pas superposer les soins, mais si c’est insuffisant pour vous, deux produits au maximum. A vous de voir.

#8. Les gommages trop fréquents

L’exfoliation du visage consiste à débarrasser sa peau des cellules mortes, la nettoyer des mauvaises bactéries et toutes autres agressions extérieures de type pollution. En excès, vous décapez votre peau en retirant les bonnes bactéries et le film hydrolipidique de surface qui protège votre peau, comme vu dans la partie « agents agressifs ». Et pour finir, vous excitez la production de sébum qui se déclenche automatiquement pour vous protéger ! Il est préférable de faire un seul gommage par semaine (peaux sèches et fragiles notamment) et doux (avec de fines particules exfoliantes naturelles) de préférence.

#9. Triturer ses petits boutons et points noirs

Qu’on se le dise, on fait toutes la même chose ! Un bouton (ou un point noir) pointe le bout de son nez sur le visage et c’est la fin du monde ! Premier réflexe, en finir le plus vite avec lui : un miroir, une bonne dose de détermination et bam, on lui fait regretter en deux-trois mouvements d’avoir osé se pointer ! Au final, on se retrouve avec une jolie rougeur voire une cicatrice dans les jours qui viennent. Charmant ! Déjà, pour déloger monsieur, il faudrait avoir les mains propres pour éviter de déposer de nouvelles bactéries qui vont attirer ses petites copines. Il existe une autre option, être patiente et attendre le soir pour mettre ses pores en condition. Comprendre, les ouvrir, comme les chakras. Pour ce faire, optez pour un masque purifiant, un bain de vapeur ou humidifiez votre visage avec de l’eau chaude (pas brulante, hein, cf point 1). Vous pourrez alors faire la peau à votre bouton ou votre point noir.

#10. Ne pas se démaquiller

Si vous utilisez des produits teintés, il est préférable de se démaquiller. Pourquoi ? Car dans le cas contraire, les résidus de maquillage bouchent les pores de la peau, et comme cette dernière est plutôt maligne, elle comprend que quelque chose n’est pas normal, elle va se mettre à sécréter plus de sébum et vos pores vont se dilater, la suite vous la connaissez ? Votre teint devient terne, votre peau devient la cible préférée des bactéries et c’est la fête des boutons !

Nous espérons que ces quelques conseils et astuces vous permettront de mieux prendre soin de votre peau. Et comme, il existe de nombreuses autres sources de stress pour la peau, on vous donne rendez-vous pour un deuxième épisode ! En attendant, prenez bien soin de vous et des Autres !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Carole Marchais
Carole Marchais

Chimiste, Cosmétologue, Fondatrice du Blog Génération Cosméthique

2 Comments

  1. […] extérieures (et intérieures) à laquelle il faut la préparer en la protégeant. Ces sources de stress pour la peau sont multiples, pollution, soleil, variation de températures, vent, …émotions, […]

  2. […] cosmétiques est normalement dédié à te faire du bien, à prendre soin de toi et à te relaxer. Suite au 1er épisode de cette série consacrée aux sources de stress cutanés à éviter, nous allons aujourd’hui allonger la liste des petites choses à proscrire de ton rituel de […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :