Portrait de Carole, professeure de yoga et adepte de l'happycurisme
Rencontrez Carole, professeure de yoga et adepte de l’Happycurisme
6 septembre 2017
Découvrez la culture vegan au festival vegan Smmmile ! Retrouvez-y les happycuriennes, 1ère ligne cosmétique bio et vegan !
Retrouvez Les Happycuriennes au Festival vegan Smmmile !
11 septembre 2017
Montrer Tout

Astuces naturelles pour se débarrasser de ses points noirs

Astuces pour déloger ses points noirs et retrouver une peau heureuse

Une mauvaise hygiène de vie couplée à des soins et des gestuelles inadaptés sont très souvent la cause de tous les désagréments de peau. Heureusement, avec Les Happycuriennes, il y a toujours une solution et des astuces basées sur un rituel de beauté minimaliste et soigné pour avoir une belle peau heureuse. Aujourd’hui, on vous propose d’aborder un sujet sur lequel beaucoup d’entre vous nous questionnent régulièrement : comment se débarrasser de ses points sans laisser de traces disgracieuses ? Contraiement aux idées reçues, les points noirs ne sont pas réservés qu’aux peaux grasses et ne signifient pas que les huiles végétales sont à proscrire de votre routine beauté. On vous raconte.

Qu’est-ce qu’un point noir ?

Appelés également « comédons ouverts », les points noirs sont principalement localisés sur le visage : sur la zone T (front, nez et menton) et notamment au niveau du nez (les plus difficiles à déloger) où se trouvent les glandes sébacées qui produisent le sébum. Ils résultent d’une obstruction des pores de la peau par un mélange de sébum (dont la production peut être trop élévée) et de cellules mortes qui n’ont pas bien desquamées (mauvaise hygiène de vie et de la peau, stress, fatigue, alimentation, changements hormonaux…). Ces dernières appelées kératinocytes qui sont en contact avec l’air s’oxydent et noircissent. Le canal est bouché et les comédons deviennent apparents avant d’évoluer en points blancs puis en boutons, s’ils ne sont pas retirés.

Pourquoi les points noirs s’incrustent sur notre visage ?

Les points noirs s’incrustent sur notre visage pour plusieurs raisons :

  1. Les hormones : que ce soit à la puberté ou à n’importe quel moment de notre vie où nous sommes confrontées à des changements hormonaux (prise de pilule, ménopause…), la production d’hormones activent la sécrétion de sébum par les glandes sébacées,
  2. L’hygiène de vie, fatigue, stress, alimentation, changement de saison, tabac, soleil,
  3. Les cosmétiques comédogènes : il s’agit souvent de corps gras de type huiles végétales ou beurres, et de produits de maquillage (les poudres notamment) qui par leur caractère occlusif bouchent les pores de la peau,

On reconnaît une substance comédogène à son indice de comédogénécité et sa fragilité face à l’oxydation.

L’indice de comédogénécité se calcule sur 5 degrés :

4. Une alimentation trop riche en graisses (lipides) et/ou en sucres,

5. Une mauvaise gestuelle de beauté pour votre peau.

Comme nous le disons souvent dans nos articles de conseils, il est important de choisir un soin adapté à votre type de peau. Si vous ne le connaissez pas encore, pas de panique, on vous a concocté un diagnostic de peau complet par ici qui vous permettra de mieux la comprendre et un article détaillé par là.

Les peaux grasses et mixtes sont les plus affectées par les points noirs car leurs pores ont tendance à être beaucoup plus dilatés et donc à produire plus de sébum que les peaux normales ou peaux sèches.

Comment éviter ses coquins de points noirs ?

#1. Prenez soin de votre peau au quotidien

Pratiquez des soins réguliers de la peau de type démaquillage, gommage, masque, hydratation. On s’explique.

Pour éviter l’accumulation des cellules mortes responsables du fameux teint brouillé dit teint terne, on vous recommande de bien vous démaquiller le soir et de faire des gommages une fois par semaine au minimum, en évitant les microbilles en plastique qui sont très polluantes pour les océans et finissent dans nos assiettes.

> La solution la plus naturelle, écologique et économique : votre marc de café bio,

> Une autre astuce naturelle et économique : une recette maison de masque anti-imperfections à l’argile blanche, à appliquer une fois par semaine uniquement sur les zones sujettes aux points noirs. L’argile absorbe le sébum et attire les impuretés.

> Toujours au rayon DIY, boostez votre crème de jour : prenez par exemple une dose de votre crème de soin préférée Les Happycuriennes (selon votre type de peau) dans la main et ajoutez une goutte d’huile essentielle de romarin qui a des propriétés santiseptique, anti-inflammatoire et favorise la régénération de la peau. Puis frottez vos deux mains et massez la zone à points noirs.

Il est important également de faire des masques, une fois par semaine et de préférence le week-end quand on a suffisamment de temps devant soin pour bien s’occuper de soi, en pleine conscience. Et bien-sûr, on n’oublie pas de bien hydrater sa peau, de l’intérieur (boire de l’eau, 1,5L) vers l’extérieur (soin hydratant).

#2. Évitez le trop plein d’exposition au soleil

Quand vous vous exposez au soleil, la couche superficielle de votre peau s’épaissit pour la protéger naturellement avec une accumulation du sébum, soit un terrain favorable à l’apparition aux points noirs.

#3. Adoptez une gestuelle adaptée à votre peau

Dès lors que vous agressez votre peau avec des soins inadaptés à sa nature, elle va produire davantage de sébum pour se défendre et favoriser la formation de la bête noire ! Évitez par exemple les lotions contenant beaucoup d’alcool. Matin et soir, le nettoyage doit se faire avec des produits adaptés à votre type de peau Evitez les cosmétiques agressifs décapants (agents lavants sulfatés de type SLS) et préférez des nettoyants doux, surtout si votre peau est particulièrement réactive. On peut remplacer par exemple son nettoyant du matin par un hydrolat. Retrouvez nos articles sur les sources de stress pour la peau, épisode 1 et épisode 2.

#4. Evitez de tripoter vos imperfections

Bien qu’on soit toutes tentées de le faire, tripoter ses points noirs (avec bien souvent des mains pas propres) est une belle erreur car on risque de favoriser la transformation des points noirs en boutons d’acné et leur multiplication en répandant le « sébum et ses microbes » sur le visage. Si vous ne pouvez vous en empêcher, lavez vous les mimines. On vous en parle plus bas.

#5. Enfin, prenez bien soin de vous, de manière globale

Adoptez une bonne hygiène générale : alimentation équilibrée, repos et bon sommeil adapté à votre rythme biologique, sport, activité anti-stress (yoga, méditation, reiki…), des excès avec modération. Ecoutez bien votre corps, il saura vous rappeler quand vous abusez…

Comment se débarrasser de ses points noirs ? 

Vous pouvez faire appel à une profesionnelle de la peau, esthéticienne ou dermatologue pourront faire votre bonheur.

Si vous vous débrouillez toute seule comme une grande avec les moyens du bord et donc vos mains, attention de bien le faire en douceur car vous risquez d’abîmer votre peau en créant des lésions. Ayez les mains bien propres et retirez-les entièrement pour éviter tout phénomène inflammatoire.

> Vous pouvez opter pour le sauna facial : Préparez un bain de vapeur ou pour ouvrir les pores de la peau. Versez de l’eau chaude (avec de la menthe fraîche et des rondelles de citron préalablement mijotés) dans un saladier et placez-vous au-dessus de la surface de l’eau (pas trop prêt non plus, 30 centimètres par ex) avec une serviette sur la tête. Répétez ce bol d’air deux fois par semaine.

Ensuite place au délogement de la bête : lavez-vous les mains et pressez le(s) point(s) noir(s) entre deux mouchoirs en coton bio. Ensuite, appliquez votre soin favori.

> Vous pourrez avoir recourt à une solution très facile à mettre en oeuvre : munissez-vous d’une brosse à dents et d’un citron, faites de très légers massages circulaires là où se trouvent mes points noirs.

> Autres possiiblités : masque au rhassoul (argile maroccaine + eau) qui forme une pâte qui lutte contre les points noirs ; une infusion avec des feuilles de sauge dans de l’eau chaude aident à dilater les pores pour extraire les points noirs ;

> Le tire-comédon : Vous pouvez opter pour cet outil magique, et oui, après le tire-lait, il existe aussi le tire-comédon, pensez bien à le désinfecter avant de l’utiliser. A quoi ça ressemble ? Il s’agit d’une mini-cuillère percée d’un trou que l’on applique sur la zone du point noir et que l’on presse pour le faire remonter. On le trouve en pharmacie.

> Les patchs anti-points noirs : On vous conseille de vous abstenir de cette solution couteuse, polluante en terme de déchets et non efficace. Ils sont inadaptés pour les peaux sèches et fragiles car trop agressifs car ils arrachent une petite pellicule de la peau au passage et cette dernière est moins bien protégée !

Vous voilà équipées de plusieurs astuces pour vous débarrasser de vos points noirs disgracieux et retrouver une peau seine et heureuse. Si vous en avez d’autres, on est tout ouïe ! Merci à vous les Happycuriennes !

Enregistrer

Carole Marchais
Carole Marchais
Chimiste, Cosmétologue, Fondatrice du Blog Génération Cosméthique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :