L’Happycurienne CÉCILE confie ses moments de bonheur
19 janvier 2017
Les ingrédients à éviter • Épisode 11 • La cocamide DEA et autres dérivés
23 janvier 2017
Montrer Tout

COSMOS, le nouveau label de la cosmétique bio

A partir du 1er Janvier 2017, tous les nouveaux produits bio devront être estampillés COSMOS ORGANIC au détriment de COSMEBIO. Ce label international est issu d’un long travail d’harmonisation des différents référentiels biologiques existants, Cosmebio (France), BDIH (allemagne), Ecocert (France), ICEA (Italie), Soil Association (UK). COSMOS pour COSMetic Organic Standard.

Quelles sont les nouveautés par rapport à Cosmebio ?

Au niveau des formules cosmétiques bio

Pour obtenir la mention COSMOS ORGANIC, les formules des produits cosmétiques bio doivent contenir :

95 à 100 % d’ingrédients d’origine naturelle (rien n’a changé à ce niveau-là),
95 à 100 % d’ingrédients végétaux bio (idem),
• Un maximum de 5 % d’ingrédients approuvés dans une liste positive (idem),
20% d’ingrédients issus de l’agriculture biologique sur le total des ingrédients (contre 10% auparavant), eau non comprise sauf pour les lotions (10% minimum),
0% de produits de synthèse, contre 5% avant,
• Uniquement des ingrédients biodégradables (grande nouveauté par rapport à la version Cosmebio).

Source : COSMEBIO®

Au niveau des mentions sur vos produits de beauté

La seule différence que vous pourrez observer est la mention COSMOS ORGANIC qui viendra se placer sous le label Cosmebio, comme cela :

L’avis des Happycuriennes

Ce nouveau label est certes plus exigeant avec l’augmentation du % bio obligatoire, l’interdiction des ingrédients de synthèse (mais que l’on retrouve potentiellement dans la liste positive…), et l’obligation de la biodégradabilité des substances en présence, mais cela reste encore insuffisant. Notamment au niveau du % d’ingrédients bio peu élevé : un système d’étoiles comme dans la slow cosmétique serait le bienvenue pour identifier les formules qui privilégient une teneur importante en matières premières issues de l’agriculture biologique. L’huile de palme et ses dérivés sont encore autorisés,  idem pour les nano. Chez Les Happycuriennes, notre cahier des charges va bien au-delà de celui de Cosmos :

• 61,7% min d’ingrédients issus de l’agriculture biologique,
• 100% d’ingrédients d’origine naturelle,
• Absence d’huile de palme et ses dérivés,
• Absence d’huiles transformées de type estérifiées ou hydrogénées,
• Le label vegan & cruelty free et la mention slow cosmétique avec 2 étoiles,
• Des emballages recyclables et recyclés,
• Une démarche globale d’éco-socio-conception.

Cosmebio en quelques mots

COSMEBIO® est l’association professionnelle de la cosmétique naturelle, écologique et biologique. L’association fédère l’ensemble des acteurs de la filière et regroupe près de 400 adhérents à ce jour en France et à l’international. Depuis 2002, COSMEBIO® œuvre en faveur du développement d’une cosmétique naturelle et écologique basée sur des produits issus de l’agriculture biologique et de la chimie verte.

Aujourd’hui, COSMEBIO® compte plus de 2 000 marques adhérentes dont Les Happycuriennes, 45 000 produits certifiés (dont plus de 2 000 cosmétiques bio sont estampillés COSMOS) avec un rayonnement dans plus de 50 pays.

Développée par Carole Marchais, cosmétologue spécialisée en éco-création, Les Happycuriennes est la première ligne de soins et sérums holistiques bio & vegan anti-stress cutanés 360°, co-créée par sa communauté de 700 femmes (une première mondiale). Cette joyeuse marque propose de vivre au rythme du slow bonheur avec un rituel de beauté minimaliste et complice avec la peau. Elle célèbre le vrai “Made in France” avec des plantes natives des terroirs du Sud-Ouest et prône une beauté positive, éloignée des diktats de la beauté parfaite. Bref, le bonheur à fleur de peau.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Carole Marchais
Carole Marchais
Chimiste, Cosmétologue, Fondatrice du Blog Génération Cosméthique

Laisser un commentaire