Laura Choisy, fondatrice de Cohome et fidèle adepte de La Joyeuse et fidèle Happycurienne
Rencontre avec LAURA, notre Happycurienne entrepreneuse du jour
12 juin 2017
Elsa, fidèle happycurienne, adepte de L'Optimiste, notre soin sérénité holistique pour peaux sèches et sensibles
L’Happycurienne ELSA nous parle du bonheur
14 juin 2017
Montrer Tout

Les huiles végétales, indispensables pour notre beauté intérieure !

Les bienfaits des huiles végétales en alimentaire pour la beauté de la peau

Le gras, c’est la vie ! Riches en nutriments dont les lipides dont on parle beaucoup, les huiles végétales sont indispensables pour notre beauté intérieure ET extérieure. Dans un précédent article, on vous parlait des huiles végétales vierges utilisées en cosmétique et de leurs bienfaits pour la peau, aujourd’hui, on revient sur le même sujet pour aborder les bénéfices nutritionnels des huiles végétales consommées dans notre alimentation.

Les acides gras, constituants majoritaires des huiles végétales

Dans une société devenue lipophobe, le gras est régulièrement associé à prise de poids et maladies cardio-vasculaires, au point qu’on finit par le bannir des régimes minceurs. A tort ! Il est en effet aujourd’hui prouvé que, non seulement le gras ne fait pas grossir (le premier responsable est le sucre), mais surtout qu’il est INDISPENSABLE à notre santé !

De très nombreuses études ont confirmé le rôle fondamental des acides gras insaturés sur le bon fonctionnement de notre structure cellulaire, de notre système cardiovasculaire, de notre cerveau et même de notre vue. Or, à force de bannir le gras de nos assiettes, 99% de la population se trouve aujourd’hui en carence des principaux insaturés que sont les oméga-3 et le DHA (acide docosahexaénoïque, un des trois oméga-3 nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme) avec des conséquences considérables sur notre santé.

Il est donc grand temps d’en finir avec cette lipophobie qui affecte notre santé et de réhabiliter le gras, précieux allié de notre cuisine. A condition toutefois de choisir les bonnes sources de gras, celles naturellement riches en Acides Gras Insaturés (AGI)  et en Vitamine E, et d’en consommer en proportion adaptée à nos besoins nutritionnels

Les acides gras, késako ?

Les « acides gras » forment la base des lipides des huiles végétales. On distingue 2 grandes familles d’acides gras : les  « acides gras saturés », essentiellement d’origine animale et ceux appelés « acides gras insaturés », majoritairement d’origine végétale. Pour rester en bonne santé, il convient de privilégier les acides gras insaturés.

Ces acides gras insaturés se divisent en 2 sous-familles :

> Les « mono-insaturés », plus connus sous le nom d’oméga-9,
> Les « polyinsaturés », les fameux oméga-3 et oméga-6.

Les Oméga-3 et les Oméga-6 sont dits « essentiels » car l’organisme ne peut pas les synthétiser, ils convient donc de les apporter par l’alimentation.

Quelles sont les meilleures sources de graisses ?

On trouve les acides gras insaturés dans de nombreuses huiles (dont certaines sont d’ailleurs présentes dans nos soins cosmétiques bio et vegan) : cameline, tournesol, tournesol oléique, colza, lin, chanvre, noix, etc. (à choisir exclusivement Bio si vous voulez qu’elles conservent leurs merveilleuses propriétés). Qu’elles soient destinées à l’alimentation ou à la cosmétique, ces huiles ont des vertus différentes selon leur composition. La variété d’huile parfaite n’existant pas, pour des apports équilibrés et des résultats maximisés, il est donc essentiel de les varier et de les associer.

On recommande souvent de consommer les poissons gras (saumon, thon, maquereau, sardine…) 2 à 3 fois/semaine car ils sont notre principale source de DHA, l’oméga 3 du cerveau et de la rétine, indispensable à notre système nerveux et à notre bon fonctionnement cérébral. Toutefois, les végétariens qui bannissent les poissons et toutes autres origines animales de leur alimentation, trouveront leur bonheur dans les algues et micro-algues riches en DHA. En savoir +.

Huiles Bio ou huiles raffinées ?

Raffiner une huile, c’est lui faire subir une succession de processus technologiques afin d’extraire « l’huile brute », certains composants jugés toxiques (pesticides, mycotoxines, métaux lourds…), certains composants jugés indésirables pour leurs saveurs ou leurs aspects.

L’inconvénient des huiles raffinées :

> Elles sont issues de cultures lourdement traitées et donc de graines soit OGM soit chargées en pesticides et autres intrants phytosanitaires,
> Le process nécessite plusieurs étapes et l’ajout d’intrants chimiques et de solvants toxiques (hexane, acide sulfurique, acide phosphorique, silice, terres décolorantes…),
> Elles sont chauffées à très haute température (> 240°C) afin de perdre leur parfum et leur goût avec des conséquences importantes sur leur qualité nutritionnelle :
– Altération des antioxydants naturels de l’huile (vitamine E, polyphénols) dont les taux chutent d’environ 20 à 70 % selon les cas.
– Dégradation des acides gras essentiels (oméga 3, oméga 6…).
– Formation de nouveaux éléments peu favorable à la santé.
– Appauvrissement de la saveur naturel de l’huile.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le succulent procédé de raffinage de l’huile, en voici une partie alléchante >> https://youtu.be/g7Z6J2B9uoI

Demain, je ne consomme que du bon gras !

Si vous souhaitez modifier le contenu de votre assiette pour une santé optimale, on vous conseille de limiter les viandes, les viennoiseries, les plats transformés et industriels, qui sont en plus plein d’huile de palme ou d’huiles raffinées.

Consommez au quotidien des huiles végétales en les variant ou en privilégiant des mélanges d’huiles tout prêtes. Vous pouvez les mettre dans des salades mais dans tout autre type de plat en remplacement du beurre. Et bien-sûr, bannissez les huiles raffinées qui n’apportent pas de bénéfices nutritionnels et ne consommez que des huiles Bio.

Les huiles végétales sont indispensables pour la santé et la beauté de la peau

Les Happycuriennes ont un gros coup de cœur pour les huiles Quintesens

Quintesens, c’est l’histoire d’un papa soucieux de l’alimentation de son premier enfant en pleine diversification alimentaire.

Une vigilance sur la qualité de son alimentation et plus particulièrement sur le choix des matières grasses ! Faut-il donner du gras à un Bébé ? En quelle quantité ? En quelle qualité ? Pour quels apports nutritionnels ?

Les récents bilans santé ayant démontré que notre consommation d’huile inadaptée et déséquilibrée ne fonctionnait pas, Sébastien décide alors de créer, avec l’aide de nutritionnistes, d’une naturopathe et de l’Institut des Corps Gras la première gamme d’huiles santé adaptée à l’évolution de nos besoins selon notre âge.

Fabriquées en France, ces mélanges d’huiles biologiques garantissent à chacun des apports complets et adaptés en oméga-3, Oméga-6, Oméga9 et en vitamine E et même en DHA, l’Oméga-3 du cerveau !

Cette gamme d’huiles est adaptée aux besoins nutritionnels spéci­fiques de chacun selon son âge ou sa condition :

  •         Le mélange « Futures Mamans », pour le bon développement du cerveau et des yeux de Bébé, et aussi pour le moral de la Maman. De plus, l’huile de bourrache nourrit le derme de l’intérieur et contribue ainsi à maintenir l’élasticité de la peau ;
  •         Le mélange « Bébé », essentiel pour la mise en place progressive du métabolisme de Bébé grâce à des apports en Acides Gras Essentiels en quantités adaptés à ses besoins. Le DHA apporté par l’huile de poisson est indispensable au bon développement de son cerveau, de son cœur et de ses yeux ;
  •         Le mélange « Enfants », axé sur une croissance saine et la pose des bases d’un bon équilibre nutritionnel ;
  •         Le mélange « Jeunes & Actifs » avec l’accent mis sur le rééquilibrage du rapport Oméga-6/Oméga-3, la prévention des problèmes de cholestérol, et la protection des cellules contre le vieillissement prématuré ;
  •         Le mélange « 50+ », efficace pour entretenir la mémoire et le cœur, lutter contre le mauvais cholestérol et protéger les cellules contre le vieillissement. De plus, la bourrache entretient la tonicité de la peau, et le pépin de courge est reconnu pour ses bienfaits sur la prostate et le confort urinaire.

Ces huiles plusieurs fois primées sont désormais recommandées par plus de 800 professionnels de santé. Des huiles végétales fidèles à la célèbre maxime d’Hippocrate : « Que ton alimentation soit ta première médecine ».

Sources

http://www.huffingtonpost.fr/2017/05/06/pourquoi-nous-devons-reapprendre-a-manger-gras_a_22069397/

https://www.pourquoidocteur.fr/Traitement/9-Acides-gras-omega-3-6-9-affaire-proportions-sante

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Carole Marchais
Carole Marchais

Chimiste, Cosmétologue, Fondatrice du Blog Génération Cosméthique

1 Comment

  1. Cécile Web dit :

    Beurk ! En gros, ils fabriquent de l’huile au pétrole …
    On trouve de très bonnes huiles bio de 1e pression à froid facilement maintenant. Petit faible pour Quintesens ? Moi aussi ! Pas besoin d’être encore un enfant pour apprécier leur mélange d’huiles spécial pour eux, très douce et géniale pour préparer des macérats de curcuma, de gingembre, d’épices …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :