Tous les avis sur L'Audacieuse, La Joyeuse, crème de soin haute protection et éclat, bio et vegan, des Happycuriennes
L’Audacieuse, testée et approuvée par nos Happycuriennes
30 août 2017
Les sels d'aluminium sont des perturbateurs endocriniens à éviter dans les produits cosmetiques
Les ingrédients à éviter • Épisode 17 • Les sels d’aluminium
4 septembre 2017
Montrer Tout

Le squalane, une huile aux nombreux bienfaits qui fait polémique !

Le squalane, une huile qui peut être d'origine animale, issue du foie de requin, ou d'origine végétale, obtenue à partir de l'huile d'olive

Très prisé dans l’industrie cosmétique pour ses nombreuses vertus, le squalane fait partie des ingrédients décriés, au côté de l’huile de palme et ses dérivés, en raison de son origine qui peut porter notamment atteinte à la biodiversité marine. En effet, il peut être d’origine synthétique (gloups!), d’origine animale (double gloups!), d’origine végétale, c’est cette dernière à privilégier. Le squalane est un dérivé stable du squalène, composant naturel de notre sébum. Grâce à sa structure proche des lipides du film hydrolipidique naturellement présent à la surface la peau, le squalane possède une excellente affinité avec la peau. Zoom sur cet ingrédient à polémique et aux nombreux bienfaits naturels pour la peau.

Le squalane, une huile aux multiples bienfaits pour la peau

Comment repérer le squalane sur ses emballages ?

On retrouve facilement le squalane dans la composition de ses produits cosmétiques bio car il apparait sous le nom INCI « Squalane » dès lors que l’on s’approche de la liste des ingrédients au dos de vos emballages cosmétiques. Hélas, cela ne permet de déterminer s’il s’agit d’une origine animale ou végétale. Pour en être sure, il faut s’informer directement auprès de la marque.

Pourquoi apprécie-t-on le squalane en cosmétique ?

En raison de sa structure biomimétique, c’est à dire similaire à la composition du film hydrolipidique à la surface la peau, le squalane présente une excellente affinité avec la peau et les cheveux. Il permet ainsi de restaurer la barrière lipidique cutanée. C’est également un bon émollient qui assouplit et adoucit la peau. Il s’agit aussi d’un hydratant indirect qui protège la peau de la déshydratation et la maintient ainsi toute douce et lisse.

Dans quels produits cosmétiques trouve-t-on le squalane ?

Grâce à sa texture très agréable, non grasse et qui ne colle pas et à son affinité pour la peau, le squalane pénètre très facilement cette dernière pour offrir un toucher soyeux. On le trouve dans les soins du visage et du corps (crèmes, laits ou huiles) mais aussi dans les produits capillaires.

Le bon et le mauvais squalane dépend de son origine

Le squalane peut être d’origine synthétique, d’origine animale (extrait du foie de requin) ou d’origine végétale (extrait de l’huile d’olive, de la canne à sucre…).

Le squalane, une origine animale controversée

Le squalane d’origine animale est utilisé dans les produits cosmétiques depuis de nombreuses années, environ depuis 1960. Il est notamment décrié pour ses méthodes de récolte. En effet, il est obtenu à partir d’un procédé d’extraction du foie du requin qui entraine la mort/maltraitance de l’espèce, ainsi que le phénomène du « livering », consistant à rejeter la carcasse du requin à la mer après prélèvement du foie. On vous fait un bref descriptif peu ragoutant :

Les requins sont pêchés puis éviscérés pour ne conserver que leur foie. On expose au soleil ce dernier sur des surfaces métalliques inclinés afin que l’huile puisse s’écouler. Ensuite, l’huile est filtrée et stockée.

C’est l’association Bloom qui a tiré la sonnette d’alarme sur ce sujet. Selon une étude dévoilée le 22 novembre 2012, le squalane nécessite l’extraction de près de 2000 tonnes d’huile de foie de requin chaque année : plus de trois millions de requins sont tués chaque année pour répondre aux besoins du marché des cosmétiques. Honteux !

La raison pour laquelle les industriels ont longtemps préféré l’origine animale à la version d’origine végétale est d’ordre purement pécuniaire puisque cette dernière est 30% plus cher que le composant animal, en raison d’une fabrication plus longue et complexe. La tendance est en train de changer mais il existe encore du squalane d’origine animale dans les produits de beauté, surtout en Asie. Pourtant c’est pas très beau tout ça !

Les actions menées par l’association Bloom, à l’initiative de Claire Nouvian, a permis de faire bouger les lignes, en incitant les grands groupes à ne plus utiliser du squalane d’origine animale et à privilégier des alternatives végétales.

Le squalane, une origine végétale appréciée

Le squalane végétal est obtenu à partir de squalène issu des résidus de l’huile d’olive, de la canne à sucre, de l’amarante, du riz, du blé, de la betterave à sucre ou encore de l’huile palme, qui dans ce cas est une origine pas franchement appréciée. Depuis les années 80, on utilise surtout du squalane végétal issu de l’huile d’olive. On vous propose un zoom sur ce dernier.

Le squalène est le composé prédominant dans la fraction insaponifiable* de l’huile d’olive (ou des autres végétaux précédemment cités). On utilise les co-produits de la production d’huile d’olive (elle-même extraite de la pulpe de fruit d’olivier réalisée par concentration ou par distillation fractionnée sans utilisation de solvant ni de produits chimiques en production bio) pour en extraire principalement du squalène qui est ensuite hydrogéné en squalane. Ce processus est issu de la chimie verte et ne fait pas intervenir de solvant dans le cas du squalane végétal utilisé en cosmétique bio.

Il existe désormais du squalane de 3ème génération obtenue par un procédé biotechnologique à partir de matières premières végétales renouvelables.
* Il s’agit de la fraction résiduelle qui est insoluble dans l’eau (mais soluble dans les solvants organiques) après saponification et riche en stérols, hydrocarbures (squalène…), triterpènes, alcools gras (cires), pigments liposolubles, vitamines, etc.

Nos happy conseils pour une peau heureuse

Chez Les Happycuriennes, nous utilisons du squalane d’origine végétale en provenance de l’huile d’olive dans La Joyeuse, notre soin complet pour peaux normales à mixtes. Nous utilisons uniquement des ingrédients d’origine végétale, nous avons banni le synthétique qui n’a aucune affinité naturelle avec la peau et les origines animales qui n’ont rien à faire dans des produits de beauté. Nos soins sont certifiés bio par Ecocert selon le référenciel Cosmebio, ils ont le label Vegan & Cruelty Free de la PETA et nous avons la mention slow cosmétique avec 2 étoiles sur 3. Et c’est de cette manière que nous faisons le bonheur de votre peau !

Prenez bien soin de vous et des Autres.

Sources
https://www.bloomassociation.org/download/FR_Squalene_LONG.pdf
http://www.bloomassociation.org/etude-exclusive-la-belle-et-la-bete-du-requin-dans-nos-cremes-de-beaute/

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Carole Marchais
Carole Marchais
Chimiste, Cosmétologue, Fondatrice du Blog Génération Cosméthique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :