Les huiles végétales bio, ces précieux élixirs de beauté

-20% sur notre eshop pour fêter notre 7 ème anniversaire avec le code HAPPY7ANS

Comme nous vous le disions dans l’épisode 1, les huiles végétales vierges de 1ère pression à froid sont des huiles naturelles extraites de graines ou de fruits par un procédé mécanique ne faisant pas intervenir de chaleur (comme c’est souvent le cas dans un process chimique). Cette absence de chauffage permet de préserver les nutriments des huiles et donc leurs vertus pour la peau. Elles sont vierges car elles n’ont pas encore perdu leur virginité 😉

Quelles sont les différences entre une huile végétale vierge de 1ère pression à froid, une huile brute, une huile transformée ou raffinée ?

En cosmétique conventionnelle, on utilise principalement :

> des huiles synthétiques avec notamment les huiles minérales (de paraffine) et les silicones, toutes deux issues de la pétrochimie,

> des huiles transformées et/ou raffinées que l’on retrouve également en cosmétique naturelle et bio,

Et bien-sûr, quelques traces d’huiles végétales vierges…

Nous ne nous attarderons pas sur la 1ère famille car nous vous en avons déjà parlé ultérieurement : huiles minérales et les silicones

Les huiles transformées, késako ?

Une huile transformée est une huile végétale vierge qui a subit une (ou plusieurs) transformations et/ou traitements chimiques :

  • Une huile raffinée : étant donné que bon nombre d’huiles végétale vierges possèdent une couleur foncée et une odeur naturelle relativement prononcée qui peuvent être gênantes dans les produits de beauté, on leur fait subir une étape de  raffinage incluant des traitements physiques (décoloration* et désodorisation**) et chimiques où l’huile obtenue est mélangée à de l’acide phosphorique et neutralisée avec de la soude (afin d’extraire l’huile des tourteaux), entrainant des modifications de la composition de l’huile végétale (teneur en acides gras, phospholipides, composés aromatiques. Mais il est à noter que cette étape peut parfois être nécessaire car les huiles végétale vierges sont très instables (oxydation) dans le table du fait de leur caractère “brut et vivant”.

* par fixation des pigments colorés sur des argiles, de la silice ou sur du charbon actif

** par entraînement à la vapeur d’eau des composés volatils, responsables des odeurs de l’huile ou un processus plus violent par injection de vapeur d’eau dans l’huile chauffée à haute température (180 / 240°C) et sous un vide très poussé.

  • Une huile estérifiée / hydrogénée / trans-estérifiée :

Pourquoi choisir une huile végétale vierge pour chouchouter sa peau ?

A la différences des huiles transformées et raffinées, les huiles végétales vierges sont 100% « vivantes » et authentiques, elles n’ont subit aucun processus de transformation chimique au cours de leur fabrication, leur virginité est indemne et sont ainsi plus qualitatives. Ces huiles sont des ingrédients naturels et leurs propriétés reflètent celles des plantes originelles dont elles sont extraites. Elles contiennent la plupart de leurs précieux actifs : notamment des vitamines, des antioxydants et acides gras, et sont ainsi bien plus efficaces pour la peau, que leurs consoeurs, les huiles modifiées.

C’est comme en alimentation, si vous consommez des huiles raffinées, elles sont bien moins nutritionnelles, voire pas du tout, et sont carrément inutiles pour la peau. De plus, elles peuvent être néfastes pour le corps car elles participent à la formation de nouveaux éléments peu favorables à la santé.

On préfèrera une version d’huile végétale vierge issue de l’agriculture biologique pour éviter la présence de substances synthétiques nocives comme les pesticides et engrais qui n’ont rien à faire dans notre peau, ni dans le sol d’ailleurs !

Et pour finir, on privilégiera une huile végétale vierge issue de 1ère pression à froid pour les raisons évoquées plus haut.

Pourquoi Les Happycuriennes n’utilise pas d’huiles transformées / raffinées ?

Les huiles transformées / raffinées sont très couramment utilisées dans les produits de beauté car elles sont faciles à manipuler par les formulateurs (ce que je valide, en tant qu’ex formulatrice), inodores, moins coûteuses que les huiles vierges et ultra stables dans le temps.

Elles sont également émollientes mais ça, c’est le béaba de toutes les huiles de la planète, qu’on se le dise. Et elles peuvent remplacer à merveille les silicones en apportant un toucher soyeux. Bref, elles sont au top vu sous cet angle. Sauf que, du fait de la transformation chimique dont elles sont issues (c’est pour cela qu’on dit qu’elles sont d’origine naturelle et non naturelles), elles sont loin de contenir les bons actifs de la plante originelle dont elles sont extraites. Globalement, elles ont perdu leur « naturalité » et n’apportent pas grand chose à la peau. Mince alors, quand on pense que c’est souvent le composant majoritaire d’une crème, après l’eau, pas glop ! Chez Les Happycuriennes, nous avons préféré formuler des soins concentrés en huiles végétales vierges et bio parce que votre peau mérite le meilleur pour rayonner. Et toc ! D’ailleurs certains label les refusent, comme Nature & Progrès, le label allemand BDIH les limite à 10%, quand Cosmebio les accepte.

Et cerise sur le gâteau pour vraiment gâter votre peau, c’est le mode de confection de nos soins, également « à froid » afin de préserver les actifs de nos ingrédients naturels dont nos huiles végétales vierges : ce serait quand même dommage d’utiliser des ingrédients de grande qualité et de griller ensuite leurs précieux actifs par un procédé de fabrication à chaud.

Comment repérer les huiles transformées / raffinées dans les listes INCI ?

Utilisées généralement à des pourcentages élevés, elles sont placées en tête des listes INCI. On les retrouve sous les dénominations suivantes :

> Caprylic Capric Triglyceride
> Coco Caprylate Caprate
> Decyl Oleate
> Dicaprylyl Ether
> Isopropyl Palmitate
> Octyldodecanol
> Oleyl Erucate
> Oleyl Linoleate

Qu’est-ce que les huiles végétales apportent à ma peau ?

Globalement, on retrouve dans les huiles, les nutriments contenus dans la plante dont elle est extraite : des macronutriments dont les lipides, ce sont des acides gras (saturés, polysaturés ou insaturés) où l’apport en acides gras essentiels (oméga 3 et 6) est primordial pour la peau (comme pour l’organisme car il ne sait pas les fabriquer tout seul), et des micronutriments telles que les vitamines, souvent riches en antioxydants qui protègent nos membranes cellulaires, ou des oligo-éléments et des minéraux (fer, zinc…).

Tout cela nourrit la peau et permet de régénérer le film hydropique à sa surface ainsi que le ciment lipidique de la couche cornée pour une meilleure étanchéité, c’est à dire une meilleure protection contre sa déshydratation. C’est pour cela qu’on dit qu’elles sont « hydratantes ». Conséquences, elles permettent d’avoir une peau mieux hydratée, plus souple, lisse et lumineuse. Bref heureuse !

Et les huiles dans l’assiette !?

Les huiles végétales comptent parmi les « aliments » essentiels à notre organisme car elles participent à l’apport lipidique de notre besoin quotidienne qui doit représenter entre 30 et 35 % de l’énergie totale. Elles interviennent dans la construction de toutes les cellules du corps humaine, dont celles de la peau. Elles participent à la régulation du cholestérol sanguin grâce à ses stérols végétaux (ou phytostérols) qui abaissent le taux de cholestérol. Leur teneur en vitamines antioxydantes protègent les membranes cellulaires, comme vu précédemment, et en particulier celles des globules rouges et les globules blancs, cellules de notre système immunitaire. Elles contribuent à la synthèse des hormones de la fertilité et sont le constituant du système nerveux. Bref, de bonne qualité (sans raffinage) et sans excès (comme pour tout), elles ont tout bon pour l’organisme !

http://nana-turopathe.com/dossier-les-huiles-vegetales-de-a-a-z/

Chez Les Happycuriennes, on utilise des huiles végétales vierges bio de 1ère pression à froid 

Toutes nos huiles végétales sont ultra-qualitatives, elles n’ont subit aucun traitement chimique/thermique ou transformation quelconque, elles sont toutes issues de plantes du Lot et Garonne dans le Sud-Ouest de la France, cultivées selon les principes de l’agriculture biologique. Tous les soins de notre gamme slow cosmétique, bio et vegan, contiennent de l’huile vierge de tournesol oléique bio. En savoir+

Nos huiles végétales sont uniquement extraites à partir de graines ou de fruits oléagineux issus de l’agriculture biologique ou de cueillette sauvage durable.

Process de formulation à froid.

Chacun de nos soins est composé d’une huile végétale vierge spécifique en fonction du type et de l’état de peau auxquels il est destiné :

En savoir + sur nos ingrédients

Dans l’alimentation, on peut les utiliser pour assaisonner ses crudités et ses légumes, ou en cuisson (attention choisir les moins oxydables comme l’huile d’olive ou de tournesol). Nous, on les utilise au petit déjeuner, dans notre miam aux fruits, huile de lin ou de soja.

EN ALIMENTATION

Il faut privilégier les acides gras végétaux dans notre alimentation car ils sont le plus souvent de type « insaturé » (sauf pour l’huile de Palme ou de Coco). Les acides gras animaux sont en revanche de type « saturé » et sont néfastes d’un point de vue cardiovasculaire.

 -10% sur votre 1ère commande
 en s'inscrivant à notre HappyNewsletter

Votre dose mensuelle de bonnes nouvelles !
 avec les conseils de beauté avisés de Carole, éco-cosmétologue !