Guide complet de la cosmétique bio

-20% sur notre eshop pour fêter notre 7 ème anniversaire avec le code HAPPY7ANS

A travers ce guide complet de la cosmétique bio, je vous propose de répondre à toutes les questions les plus fréquemment posées sur ce sujet. Oubliez les cosmétiques conventionnels si vous voulez une peau heureuse et en bonne santé. Comprendre la différence entre la cosmétique naturelle et la cosmétique bio, quels ingrédients trouve-t-on dans ce type de produits ou encore comment bien choisir ses produits de beauté éthique. Vous trouverez tous les détails pour appréhender la cosmétique bio de manière sereine et mettre en place une routine de beauté bio saine.

SOMMAIRE

1/ C’est quoi un produit cosmétique bio ?
2/ Que trouve-t-on dans un cosmétique bio ?
3/ Quelle est la différence entre un cosmétique bio et naturel ?
4/ Pourquoi la cosmétique bio est plus efficace que la cosmétique conventionnelle ?
5/ La Cosmétique bio est-elle plus chère ?
6/ Comment choisir un cosmétique bio de qualité ?
7/ Comment savoir si vos cosmétiques bio sont vraiment efficaces ?
8/ Quelles sont les meilleures marques de cosmétique bio ?

1/ C’est quoi un cosmétique bio ?

A ce jour, il n’y a pas vraiment de définition officielle de la cosmétique bio, elle repose sur des organisations de professionnels ayant mis en place des labels bio. Il existe également une norme ISO 16A28, mais celle-ci a été conçue pour légitimer le greenwashing des grands groupes, avec une charte ultra-laxiste.

La cosmétique bio est supposée contenir un maximum d’ingrédients naturels et/ou d’origine naturelle, ET issus de l’agriculture biologique. La vraie cosmétique bio devrait, pour nous, en contenir au moins 50% et non 10 ou 20% comme la plupart des produits actuels labellisés. Il existe différents types de produits bio en France, ceux estampillés bio par Cosmebio/Cosmos, ceux avec la mention Nature & Progrès.

Ces produits sont certifiés par Ecocert ou Bureau Veritas. Si Cosmebio n’obligeait que 10% d’ingrédients bio sur la formule finale, aujourd’hui, ce label est remplacé par Cosmos qui en impose 20% au minimum. Chez Nature & Progrès, tous les ingrédients d’origine agricole ou végétale doivent obligatoirement être issus de l’agriculture biologique. Dans le cas de ce dernier, si le produit est constitué uniquement de végétaux (cas des savons ou des huiles par), ce sera un produit 100% bio.

Il existe plusieurs types de cosmétique bio

Sur le marché, on rencontre plusieurs typologies de cosmétiques bio aux pourcentages bio variés :

1ère catégorie : les cosmétiques bio qui respectent ces 10-20% d’ingrédients bio comme l’imposent les chartes bio pour pouvoir arborer un label,

2ème catégorie : ceux qui vont au-delà de ces pourcentages imposés, avec des composés de type hydrolats, eaux florales, huiles végétales non transformées, non estérifiées (par ex : CAPRYLIC/CAPRIC TRIGLYCERIDE), beurres végétaux, extraits végétaux, huiles essentielles, et de l’eau,

3ème catégorie : les produits bio qui vont encore plus loin, avec des formules dépourvues d’eau.

Notez qu’il demeure une exception, certains produits naturels à base de poudres minérales ne peuvent pas être labellisés en bio. Le minéral ne peut pas être considéré comme bio.

Et chez Les Happycuriennes ?

Les Happycuriennes et ses formules bio et vegan se situent dans le 2ème et 3ème cas : nous avons fait le choix de garder une infime fraction d’eau dans certains de nos soins, d’autres en sont dépourvus. Nous proposons avant tout des cosmétiques bio et français très qualitatifs. Toutefois, notre objectif est de réduire d’année en année cette proportion d’eau et d’augmenter nos % bio. Vous l’aurez donc compris, nous n’avons pas dit notre dernier mot, prochain objectif >> rejoindre totalement la 3ème catégorie, quand cela est possible. Et tout cela, sans changer nos prix bien-sûr !

Cosmétique bio et vegan slow cosmétique, Les Happycuriennes

2/ Que trouve-t-on dans un cosmétique bio ?

Maintenant qu’un cosmétique bio a été défini, rentrons plus en détails dans sa composition. Nous allons rester sur le cas de notre vraie cosmétique bio contenant un maximum d’ingrédients naturels et bio.

Des ingrédients naturels

Ces derniers bio peuvent être des :

• Extraits végétaux de plantes,
• Huiles végétales ou beurres végétaux,
• Huiles essentielles,
• Eaux florales et hydrolats,
• Minéraux (non comptabilisés en bio).
Retrouvez notre article sur les listes INCI pour aller plus loin.

Des ingrédients d’origine naturelle

Un cosmétique bio peut aussi contenir des ingrédients d’origine naturelle qui soit issus d’une transformation chimique ou physique non nécessairement néfastes, de :
• substances végétales (ex : CAPRYLIC/CAPRIC TRIGLYCERIDE),
• substances minérales (ex : clay),
• substances d’origine animale (ex : beeswax, cire d’abeille), mais nous n’aborderons pas ce sujet car nous soutenons la cosmétique vegan.

On comprend ainsi que la cosmétique bio offre des ingrédients chargés de molécules actives issues de la plante (de la fleur, du fruit, etc.) dont ils proviennent. Et qui dit ingrédients actifs, dit ingrédients utiles et efficaces pour votre jolie peau qui ne demande qu’à être chouchoutée ! Oui, oui, vous avez bien compris, la cosmétique bio est bien plus efficace que la cosmétique conventionnelle.

Et à côté des ces ingrédients précieux, certains cosmétiques bio contiennent des substances synthétiques encore autorisés par certains labels. Selon les labels bio, la plupart des cosmétiques bio autorisent des conservateurs synthétiques, alors que des alternatives plus naturelles existent. Nos soins sont dépourvus de cette famille de conservateurs, nous avons opté pour des solutions 100% d’origine naturelle.

Coffret Noël Beauté bio et vegan avec Les Happycuriennes

3/ Quelle est la différence entre bio et naturel ?

A ce jour, la notion de bio en cosmétique n’est régie par aucune définition ou législation officielle. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle le greenwashing est toujours aussi tendance sur ce marché. La différence entre la cosmétique naturelle et la cosmétique bio réside dans la composition des produits, la qualité des ingrédients et les labels.

Pour une explication simple, un cosmétique naturel est composé d’un maximum d’ingrédients naturels, issus de la nature (milieu végétal, minéral ou animal) et d’origine naturelle. Un cosmétique bio contient, quant à lui, un maximum d’ingrédients naturels issus de l’agriculture biologique, et des ingrédients d’origine naturelle.

La différence flagrante est donc la qualité des ingrédients naturels, les uns sont cultivés en bio, dépourvus de pesticides et de fertilisants synthétiques, quand les autres ne le sont pas. Ces deux types de cosmétique ne sont pas obligatoirement labellisées, chaque marque est libre de se rallier à un mouvement ou une association bio.

Pour plus de détails, je vous invite à lire mon article sur le sujet > Cosmétique naturelle ou bio, faire son choix en âme et conscience !

4/ Pourquoi la cosmétique bio est plus efficace que la cosmétique conventionnelle ?

Si la cosmétique bio a longtemps souffert d’une mauvaise réputation en terme d’efficacité, aujourd’hui elle n’a plus rien à prouver. Sa composition démontre sans difficulté une teneur en molécules actives qui n’a rien à envier à la cosmétique conventionnelle. Nous allons vous montrer en toute transparence ce qui composent les crèmes issues de la cosmétique traditionnelle, la cosmétique naturelle et bio, et les crèmes de soin des Happycuriennes. Nous pouvons affirmer que la cosmétique naturelle et bio est bien plus efficace que la cosmétique conventionnelle.

Cosmétique naturelle et bio versus cosmétique conventionnelle, le match

Nous allons comparer la composition d’une crème bio versus une crème traditionnelle. Chaque phase du produit et catégorie d’ingrédients vont être comparés afin de déterminer qui de la cosmétique naturelle et bio, ou de la cosmétique traditionnelle contient le plus d’ingrédients naturels et/ou d’origine naturelle. Cela permettra de conclure laquelle des deux est la plus efficace. Sachant que plus les ingrédients sont naturels, plus ils sont compatibles avec la peau et plus ils sont actifs !

Cosmétique conventionnelle Cosmétique naturelle et bio Les Happycuriennes
Phase aqueuse (40 à 90%) Eau Eau et/ou eau florale Eau florale + un peu d’eau < 10%
Match : 0.1
Phase grasse (5 à 20%) Huiles minérales, huiles estérifiées et hydrogénées, silicones Huiles végétales, huiles estérifiées et hydrogénées, beurres végétaux 100% huiles végétales de 1ère pression à froid > 20% de la formule
Match : 0.2
Emulsifiants  Issus de la pétrochimie et de l’huile de palme D’origine naturelle et potentiellement issus de l’huile de palme 100% d’origine naturelle et non issu de l’huile de palme
Match : 0.3
Principes actifs  Naturels ou synthétiques Naturels ou d’origine naturelle 100% naturels et bio
Match : 1.4 (un point chacun)
Conservateurs  Synthétiques (parabels, phenoxyethanol, MIT…) Naturels ou d’origine naturelle, voire synthétiques autorisés par les labels  100% d’origine naturelle
 Match : 1.5
Parfum  Synthétique et/ou naturel et/ou d’origine naturelle Naturels (huiles essentielles pures) ou d’origine naturelle   100% d’origine naturelle
Match : 2.6

 

 

 

 

 

 

 

 

Conclusion cosmétique bio versus tradi ?

La cosmétique bio remporte haut la main le match avec un score de 6 à 2. Si, on résume, la cosmétique bio est plus riche en ingrédients issus du végétal (cultivés en AB selon un cahier des charges), soit plus concentrée en molécules actives aux apports variés et bienfaits à court, moyen et long terme.

Par opposition, la cosmétique traditionnelle est plus riche en ingrédients de synthèse issus du la pétrochimie, n’ayant aucun apport « nutritionnel », seulement un apport en confort immédiat, soit à court terme.

La cosmétique bio est plus concentrée en actifs, elle est sans leurs et bien plus efficace que la cosmétique traditionnelle.

La cosmétique naturelle et bio selon Les Happycuriennes

Nous avons choisi de labelliser notre cosmétique bio et 100% d’origine naturelle par Cosmebio et/ou Cosmos, et certifiée par Ecocert car :

• C’est un repère fiable pour vous,
• C’est une marque de transparence sur la composition des formules (% d’ingrédients bio et donc d’actifs minimum ; % d’ingrédient d’origine naturelle),
• Ce sont ces labels qui ont donné naissance à la cosmétique naturelle et bio, c’est notre manière de remercier ceux qui se sont battus pour les faire exister, sans qui nous ne seront rien,
• Elle répond à une charte et un cahier des charges précis, bien que le nôtre soit beaucoup plus exigent,
• Elle garantie l’absence de substances néfastes et toxiques,
• Elle fait appel à un vocabulaire non ambiguë pour le consommateur, beaucoup de marques jouent sur l’appellation “100% naturelle” alors qu’en réalité, les produits sont “100% d’origine naturelle”,
• Il existe un contrôle effectué par un organisme extérieur et indépendant.

Certes, Cosmebio et Cosmos peuvent paraître insuffisamment exigeants mais rien n’empêche d’aller au-delà des cahiers des charges et de fixer des contraintes plus strictes. C’est ce que nous avons fait. On vous en parle plus bas.

 

Crème slow cosmétique visage et contour des yeux

5/ La cosmétique bio est-elle plus chère ?

Plus de 20 ans après le boom et la frénésie des cosmétiques naturels et bio, on entend toujours le même refrain, « C’est bien MAIS ils sont plus chers ? ». La première des choses que l’on a envie de répondre, c’est « plus cher par rapport à quoi ? ». Chez Les Happycuriennes, nous partons du principe qu’il faut comparer ce qui est comparable. Plus chers par rapport à une habitude de payer peu cher des produits non qualitatifs ? Plus chers par rapport à des cosmétiques conventionnels riches en eau et sans actifs ? Ou plus chers par rapport à des cosmétiques conventionnels potentiellement nocifs pour la santé ? La cosmétique bio est effectivement plus chère si on se réfère à la « cosmétique conventionnelle ». Mais sinon, la cosmétique bio n’est pas chère si on l’assimile à de la cosmétique intelligente, utile, raisonnée, respectueuse de la peau et de l’environnement. Les différences ? On vous les explique.

Quand on dit qu’un cosmétique bio est cher, nous reposons la question « par rapport à quoi ? ». A la cosmétique conventionnelle aux savoureux cocktails d’ingrédients qui ne servent à rien (ou au seul confort éphémère de la peau) sans vertus nutritionnelle pour la peau ? C’est par rapport à cette cosmétique-là ?

La cosmétique bio est chère par rapport à quoi ?

A la cosmétique conventionnelle composée d’ingrédients destinés à texturer les produits, les rendre plus doux, soyeux…ou à leur donner un aspect esthétique plus attractif (couleur, parfum) ou à les rendre plus stables dans le temps ? C’est par rapport à cette cosmétique-là ? Ne serait-il pas grand temps de s’intéresser à ce que l’on se met sur la peau pour son bien-être ! Les cocktails, c’est bon mais juste pour l’apéro ! 😉

La cosmétique bio est chère par rapport à quoi ? A la cosmétique conventionnelle bourrée d’ingrédients néfastes pour la santé, véritables cures de perturbateurs endocriniens et toxiques en tous genres ? Ainsi, lorsque l’on dit qu’un cosmétique bio est cher, nous répétons une dernière fois, par rapport à quoi ? A la cosmétique de luxe qui contient des ingrédients miraculeux issus de X années de recherche (ou pas d’ailleurs) ? Dans ce cas-là, la cosmétique bio affiche des prix similaires voire bien inférieurs. Et c’est assez contradictoire, car bien souvent, on est prêt à mettre le prix pour avoir un produit de luxe ou premium, sans se poser trop de questions… Justement, c’est là qu’il est temps de lever l’ambiguïté, un cosmétique bio est un produit de luxe !

Et oui, mesdames, c’est un luxe de pouvoir s’approvisionner chez Dame Nature !

La cosmétique bio pas chère vis à vis de la cosmétique conventionnelle, Paris

Comment est réparti le prix d’un cosmétique bio ?

Le prix d’un cosmétique bio est réparti comme suit, on s’appuiera notamment sur la répartition des coûts liés à nos soins Les Happycuriennes :

• Recherche et développement (+ démarche d’éco-socio-conception dans notre cas)
Matières premières et leur analyse, transport de ces dernières vers le lieu de fabrication,
• Fabrication des produits finis, transport de ces derniers vers le lieu de vente,
Labellisation et certification bio,
• Autres labellisations non obligatoires de type vegan, mention slow cosmétique,
• Emballages et étiquettes collées sur les emballages (ou impression directe sur les flacons),
• Cotisation Citéo pour le recyclage de nos emballages (ex Eco-emballages), alors que les emballages ne sont pas recyclés (voir nos articles sur le sujet)
• Organisme de recyclage pour pallier l’insuffisance des filières actuelles et recycler vraiment nos emballages,
• Communication, campagnes de publicité, ceci n’est pas notre cas, nous n’englobons pas la communication dans le prix de nos produits,
• Marge destinée à couvrir les dépenses de l’entreprise et à rémunérer ses employés.

Le prix des matières premières d’un cosmétique bio

Il est issu d’un savant mélange harmonieux de :

• Substances vierges, pures issues des plantes qui doivent être actives et efficaces pour la peau, dont la formulation n’est pas aisée pour obtenir une texture optimale, d’où la nécessité d’une vraie expertise en bio. Cette formulation issue de R&D a un coût,

Ingrédients issus de l’agriculture biologique, soit dépourvus d’engrais et de fertilisants synthétiques. Ces substances sont soumises à des problématiques diverses comme par exemple le recours à d’autres méthodes de culture, des pratiques qui peuvent être manuelles, l’approvisionnement et les récoltes saisonnières, les intempéries, qui sont plus coûteuses qu’en conventionnel,

• Ingrédients d’origine naturelle que l’on doit faire contrôler par un organisme certificateur (comme vu précédemment) qui lui aussi à un prix, souvent trop élevé par rapport à la taille des entreprises qui font du vrai bio.

Ces ingrédients seront d’autant plus onéreux qu’ils viendront de France. Et on vous passe certains détails pour ne pas vous effrayer mais, oui développer et offrir de la cosmétique bio a un coût pour l’entreprise qu’elle répercute sur son prix de vente. Chaque marque choisit de répartir ses coûts comme bon il lui semble. A vous de choisir des produits adaptés à votre peau et à votre éthique.

Verdict sur la cosmétique bio et son prix

Au final, nous répondons définitivement à cette question, NON, la (vraie) cosmétique bio ne coûte pas plus chère que la cosmétique conventionnelle. Surtout lorsque celle-ci est constituée d’ingrédients inutiles et nocifs pour la peau. Il faut comparer ce qui est comparable. Et puis au lieu de comparer le « prix », ne devrait-on pas comparer la « valeur » des produits ? Vis à vis de l’environnement, de notre peau, de notre santé, et tout cela pour les générations d’après ?

La vraie question à se poser serait plutôt, « Combien êtes-vous prêtes à dépenser pour votre santé et celle de l’environnement ? »

La cosmétique bio est plus efficace que la cosmétique conventionnelle

6/ Comment choisir un cosmétique bio de qualité ?

Pour bien choisir ses produits cosmétiques et alimentaires, je vous conseille d’apprendre à déchiffrer les emballages et notamment les listes d’ingrédients. En effet, ces dernières donnent pas mal d’informations qui devraient vous aiguiller sur la qualité du produit. L’emballage et la communication qui y figure sont aussi de bons indicateurs car ils sont le siège du greenwashing ou du fairwashing qui en disent long…Voici 10 astuces pour acheter un cosmétique bio de qualité selon mes critères de cosmétologue puriste et consommatrice écolo. Si vous êtes novice en déchiffrage de liste INCI, je vous conseille d’aller lire d’abord l’article que j’ai rédigé à ce sujet par ici.

Astuce 1. Cherchez les mots en latin

Lorsque vous passez la liste INCI à la loupe, cherchez les mots en latin. Plus il y en a, meilleure sera la qualité de votre cosmétique bio. Et si la liste commence par un nom latin, c’est encore mieux. Pourquoi ? Car les noms en latin désignent des plantes botaniques et donc des vertus associées pour la peau. En tête de liste, on pourra trouver des eaux florales ou des huiles/ beurres végétaux.

Astuce 2. Privilégiez des noms d’ingrédients courts

Plus les noms d’ingrédients sont longs, plus il y a de chances qu’ils soient issus d’une réaction chimique complexe : ingrédients synthétiques ou ingrédients ayant été en contact avec un solvant synthétique (pendant la réaction). Un cosmétique bio de qualité ne doit pas comporter plus d’un ingrédient à rallonge.

Astuce 3. Préférez des listes INCI courtes

Dans le même esprit, un cosmétique bio de qualité n’a pas besoin d’arborer une liste INCI interminable pour combler les besoins de la peau. Plus la liste est longue, plus il y a d’intéractions entre les ingrédients et plus grand est le risque d’allergies croisées que l’on ne maitrise pas. Un cosmétique bio de qualité fait la part belle au minimalisme.

 

Astuce 4. Vérifiez les % d’ingrédients naturels & bio

Un cosmétique bio possède généralement un label et dans ce cas, il comporte le pourcentage d’ingrédients naturels et d’origine naturelle. Plus ce chiffre sera proche de 100, mieux ce sera. Je vous rappelle qu’un produit cosmétique est considéré comme naturel lorsqu’il dépasse les 95% d’ingrédients naturels. Un produit  sans label pourra également afficher ce chiffre à vérifier. Egalement, le % d’ingrédients bio est très intéressant car il vous informe directement sur le % d’actifs présents.

Astuce 5. Cherchez la présence d’un label

Bien que je pense que les labels ne soient pas indispensables, un cosmétique bio de qualité arborera un label bio. Pourquoi ? Car la marque aura pris un engagement vis à vis d’un organisme certificateur et des consommateurs. Un engagement en temps (lourdeur administrative) et important à financer. Et elle montrera patte blanche vis à vis des consommateurs.

Astuce 6. Fuyez les ingrédients à risque

Avec de la cosmétique bio de qualité, exit les perturbateurs endocriniens et la plupart des composants synthétiques. Toutefois, on trouve quand même des irritants ou allergisants en cosmétique bio. Veillez à les rechercher dans la liste INCI avant de valider le produit. Aidez-vous avec une appli beauté.

 

Astuce 7. Analysez la recette

En effet, il est impératif de savoir décrypter un minimum vos étiquettes pour choisir un cosmétique bio de qualité. Par exemple, il est important que votre produit de soin comporte des huiles vierges (noms latin) et non des huiles transformées (nom chimique à rallonge). Savoir déchiffrer une liste INCI permet aussi de traquer les actifs.

Astuce 8. Optez pour un faible dosage

Un cosmétique bio de qualité est efficace à faible dose. Plus besoin de vous tartiner, une quantité infime suffit pour combler les besoins de votre peau.

Astuce 9. Evitez les surpromesses

Attention à ne pas se faire avoir par le jargon marketing manipulateur. Un emballage sobre avec peu d’effet d’annonce et un minimum de promesses (souvent impossibles à tenir) sera le signe d’un bon cosmétique bio. Tout le vocabulaire autour de la jeunesse, la minceur et le teint parfait n’est que pur mensonge et illusoire. Un cosmétique n’est pas un médicament, il vous accompagne dans cette quête de bien-être. Un “anti-rides” ne vous enlèvera JAMAIS vos rides, il les estompera au mieux. Alors, préférez un produit qui soit franc jeu et ne vous mente pas.

Astuce 10. Choisissez un certain prix

Cela va de soi, un cosmétique bio de qualité a un certain prix. On ne le retrouvera pas en supermarché. Cela ne signifie pas que les produits issus de supermarché sont de mauvaise qualité, c’est juste qu’ils sont de qualité inférieure : % d’ingrédients bio très inférieur (entre 10 et 20%) et moins d’actifs / ingrédients bruts.

 

Soin des lèvres de la marque cosmétique bio française Les Happycuriennes

7/ Comment savoir si vos cosmétiques bio sont vraiment efficaces ?

On a longtemps reproché à la cosmétique bio de ne pas être efficace. Et pourtant quand on s’y penche de plus près, on comprend que leur composition n’a rien à envier à la cosmétique conventionnelle. Plus concentrée en végétal et en molécules actives, la cosmétique bio est belle et bien efficace. Toutefois, tous les produits de cosmétique bio ne sont pas égaux face à la qualité et à l’efficacité. On vous propose un tour d’horizon des critères pour mieux comprendre et choisir votre futur cosmétique bio efficace.

Oubliez les grands discours marketing !

Tout d’abord, ne vous fiez pas aux grands discours marketing et prenez le temps de creuser sur les listes INCI et les informations sur les sites des marques. Vous connaissez surement le greenwashing, cette manière de faire croire à des produits verts et propres qui ne le sont pas. Ils arborent des images de nature sur les emballages et font la part belle à la couleur verte. Ils revendiquent une ou deux plantes mais qui sont bien souvent introduites en toute petite quantité. Le discours marketing basé sur la flore ne suffit pas pour acheter un cosmétique bio efficace. Préférez les discours humbles et des informations en toute transparence sur les compositions de vos produits, que vous trouverez sur les sites internet ou en interrogeant directement les fabricants.

Décryptez les listes INCI des cosmétiques bio

Inutile d’avoir une formation en chimie, biochimie ou herboristerie pour comprendre les listes INCI qui informent sur ce que vos produits contiennent. On vous propose de (re)lire notre article pour vous aider à les comprendre et qui vous donnera de précieux conseils. Si on devait résumer en quelques mots, les astuces INCI d’un cosmétique bio efficace, ce serait :

  • La liste INCI doit contenir en 1er ingrédient un hydrolat (nom latin de la plante suivi de water) ou une eau florale (idem) ou un jus d’aloe vera (Aloe barbadensis leaf juice). Ex : Centaurea cyanus flower water (eau florale de bleuet),
  • L’efficacité d’un produit se mesure aux 3 premiers ingrédients de la liste INCI. Cette dernière doit ainsi contenir une huile végétale (nom latin de la plante suivi de oil) ou un beurre végétal (nom latin de la plante suivi de butter). Ex : Helianthus annuus seed oil (huile de tournesol).

Cosmétique bio efficace selon Les Happycuriennes

 

La quantité d’ingrédients ne fait pas l’efficacité d’un cosmétique bio !

Faut-il des produits contenant 70, 50, 30, 15 ou 5 ingrédients pour avoir de la qualité et de l’efficacité ? Et bien, il y a plusieurs écoles de formulation et d’acteurs sur le marché en terme de composition idéale pour la peau. D’un côté, il y a ceux qui proposent des listes INCI d’ingrédients “à rallonge”, à tel point qu’il n’y a souvent pas assez de place sur les emballages pour inscrire tous les ingrédients (les listes INCI sont obligatoires sur les emballages). Et puis, il y a ceux qui proposent des formules avec 3 ou 4 ingrédients qui se battent en duel.

Et puis, il y a les “entre deux”, avec des formules plus ou moins longues. Mais alors, comment choisir ses cosmétiques bio et à qui se fier ? La quantité des ingrédients fait-elle la qualité et l’efficacité des produits cosmétiques ? Choisissez votre école. La nôtre : le moins est toujours l’ami du mieux. Nous prônons le minimaliste dans la salle de bain et sur votre peau. Cette dernière ne nécessite pas pléthores d’ingrédients pour être heureuse, juste ceux dont elle a besoin. Nous ne sommes pas partisantes du layering de produits et d’ingrédients. C’est comme votre organisme et votre ventre, si vous lui donnez trop à manger, il n’est pas en forme et vous non plus. Si l’on transmet trop d’info à la peau, elle ne sait plus où donner de la tête. Sans parler du risque d’intéractions entre les molécules actives et d’allergies de contact.

Comment savoir si vos cosmétiques bio sont vraiment efficaces ?

Ce que les listes INCI ne vous disent pas !

Il existe au moins 5 critères essentiels pour déterminer l’excellente qualité d’un cosmétique bio efficace :

• La qualité de chaque actif qui dépend elle aussi de nombreux paramètres comme par exemple les modes de culture et récolte des plantes, les procédé d’extraction des actifs de plantes…

• La diversité des actifs présents dans votre cosmétique bio, sont-ils suffisamment nombreux pour répondre aux besoins essentiels de la peau (hydratation, nutrition, protection) ?,

• La concentration en actifs en présence. Certains ne sont pas nécessitent pas forcément des teneurs élevées, d’autres plus….

• Le mode de fabrication de votre cosmétique bio. Est-il formulé à froid ou sans grosse étape de chauffage*** pour préserver les molécules actives et ne pas dénaturer les vitamines, acides gras essentiels et les antioxydants notamment fragiles à la chaleur,

*** C’est souvent la durée de chauffe qui est néfaste pour les produits car elle amorce leur oxydation et donc leur perte d’efficacité,

• L’emballage de votre cosmétique bio. Dès lors que ce dernier est ouvert et fermé tous les jours pour votre utilisation, il est préférable qu’il ne laisse pas apparaître le produit pour éviter le contact avec l’air et amorcer son oxydation.

Il est souvent difficile de réunir toutes ces conditions, cela ne signifie pas que votre cosmétique bio n’est pas efficace. En fonction des critères respectés, vous aurez une qualité plus ou moins importante.

De votre patience dépendra l’efficacité de votre cosmétique bio

En réalité, il ne faudrait pas juger l’efficacité d’un soin avant un cycle complet de renouvellement cellulaire, soit au moins vingt-huit jours. Si vous utilisez plusieurs produits en même temps, il sera difficile de juger de leur efficacité. Est-elle liée à la combinaison des deux produits ou à l’un plutôt qu’à l’autre, impossible de le dire.

Et pour finir sur les conseils pour bien choisir un cosmétique bio efficace

Si toutes les info ne sont pas visibles sur la liste INC, l’emballage ou le site des produits que vous convoitez, interrogez les marques ! Bien-sûr, il y a des secrets qui ne peuvent pas être dévoilés. Chez Les Happycuriennes, on vous précise pas mal d’informations utiles dans la rubrique « Nos ingrédients locaux ».

On prône le minimalisme pour la peau et dans la vie !

Avec nos courtes listes INCI, nos recettes formulées à froid et nos ingrédients de grande qualité, nous avons mis tout en œuvre pour vous concocter des cosmétiques bio et vegan efficaces. Et nous continuons à travailler sur l’excellence de nos cosmétiques et futurs produits.

Les Accidentées, crèmes vegan de soin visage, format cabossé

8/ Quelles sont les meilleures marques de cosmétique bio ? 

Bien évidemment, en ce qui concerne les soins du visage et du corps bio, on vous recommande Les Happycuriennes. Au rayon des produits solaires bio, il est difficile de vous conseiller une marque à cause de la controverse autour des nanoparticules, on vous invite à lire notre article pour bien choisir sa crème solaire, et vous faire votre propre idée.

En matière de produits capillaires bio, là aussi, c’est difficile de vous conseiller une marque car il y a des soins solides qui nous plaisent bien et d’autres moins avec leur composition peu écologique. Nous vous en proposerons bientôt, nous travaillons actuellement sur le sujet. Et pour le maquillage, retrouvez notre article sur nos marques de maquillage préférées bio et vegan.

Nous espérons que ce guide complet sur la cosmétique bio vous a plu. Quelles sont les nouvelles questions que vous aimeriez voir abordées ?

Développée par Carole Marchais, cosmétologue spécialisée en éco-création, Les Happycuriennes est la première ligne de soins et sérums holistiques bio & vegan anti-stress cutanés 360°, co-créée par sa communauté de 700 femmes (une première mondiale). Cette joyeuse marque propose de vivre au rythme du slow bonheur avec un rituel de beauté minimaliste et complice avec la peau. Elle célèbre le vrai “Made in France” avec des plantes natives des terroirs du Sud-Ouest et prône une beauté positive, éloignée des diktats de la beauté parfaite. Bref, le bonheur à fleur de peau.

 -10% sur votre 1ère commande
 en s'inscrivant à notre HappyNewsletter

Votre dose mensuelle de bonnes nouvelles !
 avec les conseils de beauté avisés de Carole, éco-cosmétologue !